Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h26

Des pommes de terre
Des pommes de terre © Getty - Flowerphotos - Universal Images Group

Les pommes de terre du Champ-de-Mars

Diffusion du samedi 27 juillet 2019 Durée : 3min

Aujourd'hui je vous emmène au Champ-de-Mars, terre d'accueil de notre chère Dame de fer, qui fête en passant ses 130 ans cette année ! Le Champ-de-Mars, d'une superficie de 24 hectares, est foulé chaque année par pas moins de 21 millions de parisiens et de touristes. C'est aussi un espace vert remarquable avec des espèces végétales venant des 4 coins du monde. Une végétation qui sera peut-être mise à mal par la délocalisation du Grand Palais à cet emplacement en 2020. En effet, pour une question de rénovation et afin de paraître au meilleur de sa forme pour les JO 24, le Grand Palais sera fermé pendant 3 ou 4 ans.

Dès lors, une immense structure de minimum 14 000 m2, destinée à accueillir des manifestations diverses, sera construite sur les pelouses du Champ-de-Mars.

C'est un coup dur pour les riverains, très mobilisés contre ce projet pouvant mener à un impact écologique grave. Ce Champ-de-Mars naît en même temps que l'Ecole militaire, fin XVIIIe siècle, et prendra cette apparence actuelle, au début du XXe siècle grâce au paysagiste Jean-Camille Formigé. Il a été le lieu de bien d'événements tragiques, heureux voire caucaces.

C'est en effet ici que le Parlement autorise la culture, pour la 1ere fois en France, de la pomme de terre en 1748. Je rappelle que ce sont les conquistadors espagnols qui ont introduit la pomme de terre et le maïs dans les cours européennes au 16e siècle. Originaire du Pérou, la pomme de terre était cultivée depuis 10 mille ans en Amérique du Sud, faisant partie de la base de l'alimentation des incas. Les européens se méfiaient de cette nouveauté et l'utilisaient pour tout sauf pour manger. L'anecdote rapporte que l'on envisage la pomme de terre dans l'alimentation, aidée par les nombreuses famines à la fin du 18e siècle. Ce qui est rigolo dans cette histoire c'est que les plantations de ces tubercules auraient été entourées de clôtures pour susciter la curiosité des parisiens et les inciter à s'intéresser à ce féculent inconnu, provoquant convoitise voire le vol. Publicité garantie !

Le Champ-de-Mars, 2 000 ans d’histoire sur Cultival.fr