Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h45 et 16h20

Le siège du Parti Communiste Français place du Colonel Fabien à Paris
Le siège du Parti Communiste Français place du Colonel Fabien à Paris © Getty - Jean Guichard - Gamma-Rapho

Le siège PCF à Colonel Fabien

Diffusion du mercredi 7 août 2019 Durée : 2min

Vous êtes sans doute déjà passé devant le bâtiment dont je veux vous parler aujourd’hui, sans même le remarquer, bien qu’il dénote un peu dans le paysage parisien. Il s’agit du siège du Parti communiste, place du Colonel Fabien.

C’est Oscar Niemeyer, l’architecte de Brasilia, qui l’a réalisé entre 1965 et 1980. Il ne s’agissait pas d’une simple commande, car ce bâtiment incarne une ambition politique. Son architecture devait représenter la société communiste, être le reflet d’une ouverture d’esprit, incarner une maison du travailleur.

Ce bâtiment est un des plus remarquables de l’architecture moderne des années 60. Un peu en retrait par rapport à la rue, il est composé de deux parties qui regroupent les bureaux et les salles de réunion. D’un côté, une barre ondule légèrement et semble comme flotter au-dessus d’une fine couche d’air. Elle est recouverte d’une façade de verre, création du maître en la matière : Jean Prouvé. Pour ce type de façade, on parle de « mur rideau » : c’est-à-dire que la structure du bâtiment n’impacte pas de la façade. Cette technique permet d’avoir une enveloppe très légère et très ouverte. Par ailleurs, cette barre dialogue avec un dôme blanc, élément phare de la composition architecturale. En fait, de façon à ne pas occuper trop de terrain, une grande partie des espaces sont enterrés. Sous ce dôme, la salle de réunion principale revêt des airs de navette spatiale, avec ses portes inclinées et ses milliers de plaquettes blanches suspendues au plafond, destinées à répartir la lumière et le son dans tout le volume.

Ce bâtiment est caractéristique du travail de Niemeyer car, en en plus du béton, utilisé de façon brute comme élément plastique, un peu à la manière de Le Corbusier, tous les espaces extérieurs et intérieurs mettent la forme courbe à l’honneur. Oscar Niemeyer disait que ce qui l’attirait c’était la courbe libre et sensuelle, la courbe des montagnes de son pays, des cours sinueux des fleuves, des nuages et des corps des femmes… finalement son architecture est en harmonie avec l’univers qui n’est fait que de courbes.  

Et parce qu’il est vraiment exceptionnel, le siège du Parti communiste sert aussi de décors pour des défilés de mode, des publicités et de nombreux films. L’Écume des jours de Michel Gondry ou encore 20 ans d’écart de David Moreau y ont été en partie tourné par exemple. Et dernièrement, c’est la chanteuse Angèle qui y a réalisé son clip Jalousie. Alors plus d’excuses pour ne pas y jeter œil.