Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h26

© Getty -

Nouvel an chinois

Diffusion du dimanche 3 février 2019 Durée : 3min

Savez-vous que mardi 5 février commencera l’année 417 ? Ce sera l’année du cochon de Terre qui durera jusqu’en janvier 2020 où commencera l’année du Rat de Métal. Le nouvel an chinois, que l’on appelle aussi fête du printemps, est le festival le plus important des communautés chinoises à travers le monde. 15 jours de festivité de la nouvelle lune à la nouvelle pleine lune (fête des lanternes).

Le Cochon/Porc est le 12e et dernier animal du cycle zodiacal chinois. Selon la croyance populaire, il est sincère, honnête, confiant, sociable, travailleur et obstiné. On dit du Porc qu'il s'entend bien avec le Mouton/la Chèvre et le Lapin/Lièvre, et très mal avec le Serpent.

Plus de 200 000 personnes attendent le défilé du nouvel an qui aura lieu dans le 13ème arrondissement dimanche 17 février. Spectacles de danse de lions et des dragons, le défilé commencera dès 13h30 depuis le 44 avenue d'Ivry puis empruntera le parcours suivant : avenue de Choisy, place d'Italie, avenue d'Italie, rue de Tolbiac, avenue de Choisy, boulevard Masséna, avenue d'Ivry. Comme les festivités durent 15 jours d’autres défilés auront lieu dans Paris, par exemple le faubourg saint Honoré aura son propre défilé le 5 février, un autre partira le 10 février de la place de la République.

La communauté chinoise est importante à Paris. Leur installation remonte en partie à la 1ere guerre mondiale et beaucoup sont venus en France à ce moment-là. Pour les chinois installés à paris, il va falloir songer à repartir prendre un bateau depuis Marseille. Les voilà installés autour de la gare de Lyon. Beaucoup décideront de rester clandestinement sur Paris et se feront embaucher dans les usines Renault et Citroën. La première colonie chinoise compte 1000 chinois en 1930.

Dans les années 1960, un vaste projet immobilier dans le XIIIème arrondissement fut lancé autour de la place d’Italie, la butte aux Cailles…. Pendant 10 ans bon nombre de tours furent inoccupées et donc investies par la communauté chinoise, qui devient alors de plus en plus importante.

Aujourd’hui, le XIIIème arrondissement ne peut se visiter sans se laisser séduire par un genre artistique en pleine expansion, le street art. Du graffiti de rue, il est devenu œuvre d’art à part entière. Votre guide Cultival vous conduira dans les rues de la butte aux cailles pour découvrir les artistes d’aujourd’hui.

► Visite : Paris Street Art à la Butte-aux-Cailles