Toutes les émissions

Belles demeures

Du lundi au vendredi à 6h20, 8h10

Belles Demeures au Château de Rousson
Belles Demeures au Château de Rousson © Radio France - Servane Estarellas

Blanche de Lédenon du Château de Rousson

Diffusion du mardi 4 avril 2017 Durée : 2min

Un halo de lumière tamisée une femme agenouillée

On visite un château et on écoute une histoire de famille ce mardi

Belles Demeures au Château de Rousson - Radio France
Belles Demeures au Château de Rousson © Radio France - Servane Estarellas

Blanche de Lédenon

Certains soirs d’orage, sans que l’on puisse le prévoir, on voit apparaître sur la tour du Nord dans un halo de lumière tamisée une femme agenouillée. C’est la Dame Blanche qui revient hanter cette maison qu’elle a eu tant de mal à récupérer.

Voici résumée cette légende encore forte dans le pays. Tout commence à Lédenon dans le Gard vers la fin de l’ancien régime (donc avant 1789). Une jeune fille de 16 ans s’est éprise d’un beau militaire qui avait fréquenté le même collège que son père et qui séjournait au titre de cette amitié, dans la maison de ses parents. Cette jeune fille, c’est Blanche de Lédenon. Le beau militaire, c’est François de Vedel Montel.

Cependant, pour son père, le militaire n’est pas d’une noblesse assez glorieuse et il décide donc de renvoyer sa fille dans le couvent avignonnais ou elle reçoit alors son éducation. Blanche repart donc, mais son amour lui tourne déjà la tête. Sa raison s’enfuit peu à peu, son cœur prend toute la place, et en apprenant que l’homme de sa vie est arrivé en garnison à Avignon, elle s’enfuit du couvent pour rejoindre la chambre d’hôtellerie qu’il occupe. Elle n’y va pas de main morte et fait informer publiquement son hôte qu’elle l’attend dans sa chambre. Un scandale éclate ! La jeune Blanche est ramenée de force au couvent.

Son père ne l’entend pas de cette oreille et décide donc pour la faire plier et renoncer, de l’enfermer dans un couvent-prison à Paris où elle sera maintenue dans un état d’insalubrité, de pauvreté et de solitude extrême pendant 12 ans.

Blanche aura très vite une correspondance importante avec ses parents. Elle y assure qu’elle les aime, qu’elle entend bien leur obéir, mais que son amour est plus fort et qu’ils doivent donc céder. La mère de Blanche devient très malade, "rongée par le chagrin" dit son mari. C’est à elle qu’appartient le château de Rousson mais poussée par son mari qui y trouve un moyen de vengeance, elle déshérite sa fille avant de mourir.

S’engage alors un procès qui ira de Montpellier à Aix-en Provence en passant par Toulouse, Montélimar et Dieu sait où encore, afin que Blanche puisse récupérer son bien. Elle est tenace et se défend bec et ongles donnant à ses avocats les moyens pour la soutenir. Blanche finit par gagner son procès. Elle atteint alors l’âge de 25 ans. Elle peut donc se marier sans l’autorisation de son père, mais un procès engagé contre François de Vedel la contraint à attendre 3 ans de plus. Malgré la demande affectueuse qu’elle formule alors, son père oppose un refus farouche à sa fille.

Un autre procès est engagé. Blanche le gagne également, épouse son beau militaire et reprend possession de Rousson, mais ces années d’enfermement et de lutte l’ont épuisée. Elle meurt à l’âge de 33 ans sans descendance.

La légende dit qu’elle était venue à Rousson demander à genoux le pardon de son père. Celui-ci lui ayant répondu « je n’ai plus de fille, ma fille est morte », elle serait tombée foudroyée. Depuis ce jour elle hante la maison en quête du pardon de son père.

Ainsi, bien avant l’heure du jeté de soutien-gorge aux flammes, Blanche de Lédenon a fait preuve d’un féminisme indéniable. Elle s’est battue aussi bien pour ses droits successoraux que pour imposer aux siens l’homme qu’elle aimait au-delà des conventions sociales idiotes dont l’époque était pétrie.

Rousson serait-elle une maison de femmes de tête ?

Brigitte et Dominique de Cabissole partagent leur table avec leurs hôtes

Le Château de Rousson, une bâtisse construite en 1600 par Jacques d’Agulhac de Beaumefort

Belles Demeures au Château de Rousson ( Brigitte et Dominique de Cabissole ) - Radio France
Belles Demeures au Château de Rousson ( Brigitte et Dominique de Cabissole ) © Radio France - Servane Estarellas

http://www.chateau\-rousson.com/histoire/index.html