Replay du vendredi 19 février 2021

Chez “Kreme”, les pâtisseries respectent la saisonnalité des fruits

- Mis à jour le

"Un fraisier en février : c'est non !"

Chez “Kreme”, les pâtisseries respectent la saisonnalité des fruits
Chez “Kreme”, les pâtisseries respectent la saisonnalité des fruits © Radio France - Quentin Lhuissier

"Kreme” est un salon de Thé cosy et gourmand situé à Montrouge aux portes de Paris.  

Pourquoi KREME ? Il s’agit de la fusion des deux prénoms des propriétaires Karen et Rémi mais aussi un clin d’œil à l’ingrédient phare de la pâtisserie. 

Karen et Rémi
Karen et Rémi © Radio France - Quentin Lhuissier

Les deux amoureux de la pâtisserie proposent des pauses gourmandes sucrées et salées tout au long de la journée, à déguster sur place ou à emporter.  

Mais attention pas question de déguster une tarte aux fraises en février. Ici on respecte la saisonnalité des fruits. Pour patienter jusqu’aux beaux jours, Rémi travaille de nombreux agrumes 

Les bonus du Circuit Court du jour 

Quand on pense à Montrouge, on n’a pas forcément l’idée de promenade bucolique. Pourtant depuis 2018, de nombreux aménagements ont été effectués pour que les piétons trouvent leur place. 

Quentin Lhuissier nous présente les allées Jean Jaurès en compagnie du maire Etienne Lengereau 

Etienne Lengereau : “on a voulu que Montrouge soit une ville verte et ouverte”

Etienne Lengereau, maire de Montrouge
Etienne Lengereau, maire de Montrouge © Radio France - Quentin Lhuissier

Une fois l’avenue de la République passée, Quentin Lhuisser arrive au Parc Picasso qui a forcément une histoire avec l’artiste 

Etienne Lengereau : “Ici, il y avait la maison dans laquelle Picasso a vécu”

Il faut savoir que beaucoup d’artistes ont habité à Montrouge car c’est une ville d’art. Depuis 65 ans y est organisé le salon d’art contemporain de Montrouge. 

Promenade bucolique à Montrouge
Promenade bucolique à Montrouge © Radio France - Quentin Lhuissier

Jean Jacques Goldman et Coluche, les 2 créateurs des Enfoirés, sont également de Montrouge. Une statue d’une salopette vide éclairée la nuit, en hommage à l’humoriste disparu, a été conçue par un autre artiste Montrougien et installé sur l’une des places de la ville.