Replay du mardi 23 février 2021

Christian Dior : Quelle est la dernière chose notée dans son agenda ?

C'est dans les réserves du musée Christian Dior à Granville que l'on ouvre délicatement ce petit carnet. Il s'agit en réalité du tout dernier agenda de Christian Dior avant son décès.

Agenda de Christian Dior ouvert à la page du 13 octobre, jour de son départ en Italie
Agenda de Christian Dior ouvert à la page du 13 octobre, jour de son départ en Italie - © Benoit Croisy, coll. ville de Granville

Que contient cet agenda ?

C'est avec Brigitte Richart, la conservatrice du musée, que l'on ouvre ce tout petit agenda. À l'intérieur sont notés les rendez-vous du dernier trimestre de 1957 de Monsieur Dior. Qu'il s'agisse de déjeuner, de rendez-vous, ou de choses à ne pas oublier, tout est répertorié. 

La dernière note

La page la plus marquante est celle du 13 octobre . La dernière page ou le couturier a inscrit "Départ Italie". Christian Dior se rend à Montecatini pour se reposer en cure, il succombera d'une crise cardiaque.

Le dernier rendez-vous

La vieille du départ en Italie, le Granvillais consulte sa voyante (Tante Delahaye), qui lui conseille de ne pas y aller. Christian Dior pourtant très superstitieux ne l'a pas suivi.

La légende des gants blancs

Nous avons l'habitude de voir les conservateurs avec des gants blancs pour manipuler les collections, mais Brigitte Richart n'en porte pas pour manipuler l'agenda. Est-ce que les gants sont obligatoires ?

Pourquoi certains conservateurs ne portant pas de gants ?

Les objets liés à la superstition de Christian Dior

Régulièrement exposé au musée Dior à Granville il existe un objet lié à la superstition du grand couturier : son étoile porte-bonheur.

Le 18 avril 1946, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Christian Dior marche sur cet élément détaché d'une roue de carrosse. C’est pour le couturier le présage qui lui permettra de répondre « oui » à monsieur Boussac pour l’ouverture d’une maison de couture à son nom. Monsieur Dior la gardera toute sa vie suspendue à un ruban dans son studio de création. Il la fit reproduire à la taille d’un pendentif en or pour l’ensemble de ses collaborateurs ayant plus de dix ans d’ancienneté.

Etoile porte-bonheur de Christian Dior
Etoile porte-bonheur de Christian Dior - © Benoit Croisy, coll. ville de Granville

Pour avoir plus d'informations concernant le musée Dior, rendez-vous sur leur site internet, leur compte Instagram, ou leur page Facebook.

.

Mots clés: