Toutes les émissions

Les Décodeurs

Du lundi au vendredi à 18h10

Les Décodeurs (de g à d) : Antoine Fontanelle, Jean-Pierre Morel, Gilles Darlet, Rémy Dugimont, Jean-Luc Guillet et Franck Azéma
Les Décodeurs (de g à d) : Antoine Fontanelle, Jean-Pierre Morel, Gilles Darlet, Rémy Dugimont, Jean-Luc Guillet et Franck Azéma © Radio France - Emmanuel Moreau

Franck Azéma, Directeur sportif de l'ASM et Rémy Dugimont, attaquant du Clermont-Foot 63

Diffusion du lundi 2 avril 2018 Durée : 38min

Un printemps sans phases finales

Invités : Franck Azéma (Directeur Sportif de l'ASM), Gilles Darlet (Consultant FBPA) et Antoine Fontanelle (Boucherie Ovalie)

Rideau ou presque sur la saison de l'ASM. Alors que nous avions l'habitude de vivre des printemps rythmés par des phases finales tant en Top 14 qu'en Champions Cup, l'actuel sera bien plus calme et les vacances débuteront pour beaucoup le 5 mai prochain après la réception de Toulouse pour la dernière journée de championnat. L'ASM éliminée de la Coupe d'Europe hier après-midi par le Racing 92 malgré un public de feu et une entame de match de haut niveau. Mais des franciliens physiquement au-dessus et quelques décisions arbitrales pour le moins surprenantes auront eu raison des derniers espoirs du peuple jaune et bleu. Avant le clap de fin de cette saison blanche, il reste 4 matches à jouer. Pour l'honneur, pour le public et pour assumer également un rôle d'arbitre loyal dans le dénouement de ce Top 14.

Le temps additionnel fatal au Clermont Foot

Invité : Rémy Dugimont, attaquant du Clermont foot 63

Si les matches de football de Ligue 2 étaient amputés du temps additionnel, le Clermont Foot serait sans doute aujourd'hui sur le podium et en bonne position pour monter directement en Ligue 1. Car une nouvelle fois vendredi dernier durant ces maudits arrêts de jeu le Clermont Foot qui tenait un bon match nul sur le terrain d'Ajaccio a encaissé un but, les privant d'un point pourtant bien mérité. Un scénario qui s'est malheureusment produit de nombreuses fois cette saison et qui va condamner les Auvergnats à une fin de saison de haut vol pour prolonger le rêve et atteindre les barrages d'accession en Ligue 1. Il reste 7 matches à jouer, 21 points à prendre et une victoire face à Niort vendredi prochain au Montpied (20h00) serait sans nul un très bon début.