Replay du lundi 25 février 2019

Etienne Falgoux (ASM, Equipe de France) - Josue Albert (Clermont Foot) - Antoine Fontanelle (Boucherie Ovalie)

- Mis à jour le
Etienne Falgoux et Josue Albert
Etienne Falgoux et Josue Albert

Un bleu chez les Bleus

Etienne Falgoux le pilier de l'ASM a connu sa première cape avec l'équipe de France samedi dernier face à l'Ecosse. Une première qui se solde par une victoire pour des Français qui en avaient terriblement besoin pour réinjecter un peu de confiance dans le groupe. Sa première Marseillaise, son premier Stade de France en bleu blanc rouge, ses premières minutes de jeu dans le tournoi... Tout ça doit avoir un très fort goût de reviens-y pour Etienne Falgoux qui fait partie du groupe des 31 joueurs retenus pour préparer le déplacement en Irlande le 10 mars prochain. Pendant ce temps, l'ASM a subi sa 4e défaite de la saison dimanche à Lyon 19 à 13 et devra faire le plein de points samedi au Michelin face à Grenoble. 

Quatre à la suite

Il faut que ça cesse et le plus rapidement possible. Le Clermont Foot a connu la défaite pour la 4e fois de suite vendredi dernier face à Lorient. Une nouvelle déconvenue à domicile qui porte à 5 le nombre de matches consécutifs sans victoire des hommes de Pascal Gastien. Et forcément, ça commence à se voir au classement. 4e il y a un mois, le Clermont Foot est aujourd'hui 9e de la Ligue 2 à 7 points de la 5e place qualificative pour les playoffs. Et pourtant, les rouge et bleu n'ont pas à rougir de leurs performances sur le terrain qui ne sont pas honteuses. Mais ces derniers temps, il y a toujours dans chaque rencontre quelques minutes fatales au Clermont Foot et une stérilité offensive qui pose problème avec 1 seul but marqué en 5 journées. Josue Albert le défenseur Auvergnat va essayer de nous aider à mieux comprendre cette série noire qui mériterait de s'arrêter vendredi soir sur la pelouse du Gazélec d'Ajaccio lors de la 27e journée de Ligue 2 (20h00). 

Et enfin, grand retour d'Antoine Fontanelle, Copareos au sein de la Boucherie Ovalie qui depuis quelques mois gonfle les troupes déjà bien garnies des Auvergnats de Paris...

Mots clés: