Toutes les émissions

Les Décodeurs

Du lundi au vendredi à 18h10

De g. à d. : Jean-Luc Guillet, Neil Mc Ilroy, Mathias Pereira Lage et Jean-Pierre Morel
De g. à d. : Jean-Luc Guillet, Neil Mc Ilroy, Mathias Pereira Lage et Jean-Pierre Morel © Radio France - Sophie Agrain

Neil Mc Ilroy (ASM), Mathias Pereira Lage (Clermont Foot) et Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quickstep)

Diffusion du lundi 11 mars 2019 Durée : 51min

Rugby - C'est le membre du staff de l'ASM le plus ancien au Club. Arrivé comme analyste vidéo il y a bientôt 16 ans, Neil Mac Ilroy est depuis de nombreuses années le Manager sportif de l'ASM. Cet homme de l'ombre s’occupe de la vie du groupe, du management au quotidien, de l’organisation, des déplacements, du recrutement et des relations avec la communauté. Neil Mc Illroy dont le patronyme évoque clairement l'Ecosse son pays d'origine. Une nation qui transpire le rugby et dont l'état d'esprit est toujours irréprochable sur le terrain, même en cas de défaite comme ce fut le cas face au Pays de Galles le week-end dernier. 

Football - Semaine riche émotion pour Mathias Pereira Lage le milieu de terrain du Clermont Foot qui vendredi soir a célébré son 100e matche de Ligue 2, tous joués sous les couleurs de Clermont. Un matche nul 1-1 face à Grenoble sous les yeux de son nouveau Président Ahmet Schaefer. A 22 ans, cet international Portugais originaire de Clermont-Ferrand espère comme chacun d'entre nous que le Clermont Foot pourra continuer à se battre pour accéder aux Playoffs malgré la mauvaise série qui a plombé le parcours du Club. Mais si ce n'est pas pour cette année, ça sera peut-être pour la suivante car si elle ne veut pas tout révolutionner, la nouvelle présidence a néanmoins des ambitions qui seront sans doute compatibles avec celles de Mathias Pereira Lage.

Cyclisme - Le Montluçonnais Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté, samedi, la 13e édition des Strade Bianche en Italie . Pour la première fois de sa carrière, Julian Alaphilippe avait décidé de s'attaquer à cette classique hivernale italienne singulière en raison de ses onze secteurs de chemins empierrés. Le Français de la formation Deceuninck-Quick Step a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès en s'imposant de façon remarquable dans le final an devançant Jakob Fuglsang (Astana).