Toutes les émissions

Les échappées de Nicolas

Du lundi au vendredi à 8h50, 14h50 et 17h25 et le dimanche à 10h

Hervé Chatriot, directeur adjoint des gares de Champagne-Ardenne avec un plan de la gare de Charleville
Hervé Chatriot, directeur adjoint des gares de Champagne-Ardenne avec un plan de la gare de Charleville © Radio France - Nicolas Schmitt

Les actuelles archives de la SNCF à Reims : abri antiaérien pendant la seconde guerre mondiale

Diffusion du jeudi 29 novembre 2018 Durée : 3min

La bataille du rail en sous-sol. Le pavillon "Charleville" de la gare de Reims abrite actuellement les archives de la région SNCF. Mais pendant la seconde guerre mondiale, ce sont les rémois qui venaient s'y protéger des bombes.

Des milliers de documents datant pour certains du 19ème siècles sont conservés sur des rayonnages dans une des caves de la gare de Reims. On y trouve une partie des archives de la SNCF, des plans et des fiches administratives qui concernent la construction des bâtiments, leur entretien, leurs travaux d'équipement, d'aménagement ou d'agrandissement.

>Les archives de la SNCF sous la gare de Reims - Radio France
>Les archives de la SNCF sous la gare de Reims © Radio France - Nicolas Schmitt

Des plans de façades magnifiques

On trouve parfois des pépites en fouillant dans ces cartons ou en ouvrant les rouleaux. Des plans de façade colorée magnifiquement réalisés à la main d'une finesse exemplaire, comme celui du bâtiment voyageur de la gare de Sedan datant de 1898.

 Plan détaillé de la façade de la gare de Charleville avec cotes et couleurs - Radio France
Plan détaillé de la façade de la gare de Charleville avec cotes et couleurs © Radio France - Nicolas Schmitt

Des rails au plafond pour renforcer la cave pendant les bombardements

Avant d'accueillir les archives, ces anciennes caves, où était stocké le charbon servant à alimenter la chaudière de la gare, ont servis au cours de la seconde guerre mondiale. Certains rémois venaient s'y abriter lors bombardements. Et pour s'assurer qu'elles ne s'effondreraient pas des rangées de coupons de rails  ont été ajoutés sous la voûte afin de renforcer la solidité de la structure. 

On distingue au plafond les coupons de rail recouverts d'une couche d'un produit de protection incendie - Radio France
On distingue au plafond les coupons de rail recouverts d'une couche d'un produit de protection incendie © Radio France - Nicolas Schmitt

Hervé Chatriot, directeur adjoint des gares en Champagne Ardennes précise que ces parties de la gare de Reims ont été ouvertes au public lors des journées du patrimoine il y a quelques années et que certains visiteurs se souvenaient de cet endroit utilisé durant la seconde guerre mondiale. 

Des enfants m'ont raconté que leurs parents venaient s'abriter ici lors de la seconde guerre mondiale. Hervé Chatriot, directeur ajoint des gares en Champagne Ardenne