Balades − Randonnées

Les échappées de Nicolas

Du lundi au vendredi à 7h55 et 17h40

L'âge de ce bébé chauve-souris, dont la tête ne dépasse pas la taille d'une groseille, est estimé à 2 semaines à peine
L'âge de ce bébé chauve-souris, dont la tête ne dépasse pas la taille d'une groseille, est estimé à 2 semaines à peine © Radio France - Nicolas Schmitt

Nourrissage d'un bébé chauve-souris recueilli par le centre de soin du Parc Argonne Découverte

Diffusion du vendredi 28 juin 2019 Durée : 3min

Le Parc Argonne Découverte à Olizy Primat dans les Ardennes tient sa notoriété de la meute de loups qu'il abrite depuis 2010. Il est en revanche bien moins connu pour sa mission de centre de soin. Il accueille en effet les animaux blessés ou affaiblis. Comme cette minuscule chauve-souris.

C'est un drôle de scène qui se joue au détour d'un bureau des locaux administratifs du Parc ce mardi 25 juin. Nicolas, le responsable de la fauconnerie et du centre de soin nourrit un bébé chauve-souris qu'un habitant de Nouvion sur Meuse a ramassée après que son chat a attrapé sa maman. 

on ne peut même pas la biberonner, tellement elle est petite. Nicolas, responsable du centre de soin

Tenue dans une chaussette, pour qu'elle puisse s'y réfugier, Nicolas, le responsable du centre de soin nourrit la chauve-souris toutes les deux heures en imbibant un pinceau de lait pour chaton. La minuscule créature vient ensuite téter les fibres du pinceau. 

On va tout faire pour la maintenir en vie, mais c'est tellement fragile...c'est pas gagné !

Le parc est aussi un centre de soin pour la faune sauvage

En cette période de forte chaleur et de prise d'indépendance des petits qui ne sont pas encore tout à fait autonome, certains animaux blessés, jeune, seul ou affaiblit peuvent avoir besoin d'aide. Si un habitant en trouve un en danger, il peut l'apporter au parc.  D'abord, le mieux c'est de nous appeler, précise Sophie Bettig, chargée de communication du parc, pour que l'on donne quelques conseils, et de nous apporter cet animal. Il sera ensuite soigné, on va vérifier que tout va bien, on va le mettre avec ses congénères si c'est possible pour qu'il puisse prendre l'habitude d'avoir les bonnes techniques de vol   ou de chasse. Et une fois qu'on sera certain qu'il est en mesure de retourner à la vie sauvage , on va le relâcher le plus près possible de l'endroit où il a été trouvé. 

Le bâtiment principal qui abrite Nocturnia et le Théâtre du vivant - Aucun(e)
Le bâtiment principal qui abrite Nocturnia et le Théâtre du vivant - Christophe Loiseau