Replay du vendredi 2 juin 2017

Didier Helmstetter : le potager du paresseux

- Mis à jour le

Didier Helmstetter vous explique le principe du Potager du Paresseux avec Jonathan Wahl

Didier Helmstetter
Didier Helmstetter © Radio France

Le Potager du Paresseux : jardiner sans efforts avec du foin !!!!

L’utilisation de foin est la base de cette technique.

D’abord, comme toute couverture opaque (si l’épaisseur est suffisante), il bloque les adventices annuelles, qui ne germent plus. Pas besoin de biner ou de piocher.

Ensuite, il entretient une intense vie biologique dans le sol, avec notamment les vers de terres (particulièrement ceux du groupe des «vers anéciques », qui creusent des galeries verticales). Ils seront nombreux et très actifs car bien nourris. En réalité, c’est toute une armada d’organismes qui se mettent à l’œuvre pour « travailler » et construire le sol. Cette activité aboutit à la sécrétion de glus. Elle enclenche un processus d’ « aggradation » du sol (c’est le contraire de la « dégradation »). Ainsi naturellement, sans aucun travail, cela conduit, en quelques mois, à un sol «qui se présente comme du couscous ». Inutile de bêcher ou de passer la grelinette. « Et surtout, ne pas utiliser de motoculteur, qui massacre les vers en les déchiquetant ! »

Pierre Nuss chronique le même jour la chaîne Youtube de Didier Helmstetter.

Plus d'infos: Econologie.com

Mots clés: