Les experts de France Bleu Lorraine

Du lundi au dimanche à 9h05

Une du magazine QUE CHOISIR de novembre
Une du magazine QUE CHOISIR de novembre - UFC

Jacques Fleury, UFC Nancy : Attention aux arnaques à la carte bancaire.

Diffusion du vendredi 8 novembre 2019 Durée : 29min

L'an passé les fraudes à la carte bancaire ont augmenté de 36%. 1,2 millions de ménages français ont été escroqués. Comment les escocs s'y prennent-ils pour récupérer nos données, comment se protéger et que faire en cas de vol ? Les réponses de Jacques Fleury de l'UFC Nancy.

CB : 86% des fraudes pour 1050€ en moyenne. 73% des victimes constatent la fraude en consultant leurs comptes … mais 283 des victimes obtiennent un remboursement

2018 : 1 million de vols de données bancaires en France : revendues de qq euros à plusieurs centaines selon les données détenues (N° de CB, date validité, cryptogramme, nom, téléphone…).

Aucun système d'authentification renforcée (3D Secure) infaillible => Vigilance nécessaire des particuliers.

Vigilance = sécurité => Nos conseils par type d'arnaque :

1-      Phishing (Hameçonnage) :

 mails d'une entreprise connue informant du besoin de mise à jour du compte (Netflix, banques, …) ou dune somme à rembourser (impôts, banque….)

a.       Vérifier l'adresse à laquelle on répond en posant la flèche de la souris sur le lien

b.      Ne jamais donner ses coordonnées bancaires en réponse à un mail

c.       Attention, donner ses coordonnées peut être assimilé à une faute grave

2-      Mise en place d'un logiciel espion : 

En cliquant sur une pièce jointe d'un mail douteux, s'installe un logiciel malveillant qui captera vos mots de passe ou enregistrera vos frappes clavier.

a.       Mail d'un inconnu, non personnalisé, fautes d'orthographe… ne pas ouvrir les pièces jointes

b.      Se protéger par un antivirus (Gratuit : Avast efficace)

3-      Interception de vos échanges sur internet : 

facile sur les réseaux gratuits publics (gare, parc, aéroports…)

a.       Sur les réseaux publics, ne pas faire d'opérations sensibles (achats avec données bancaires)

b.      Utiliser un Virtual Private Network (payant, = 'tunnel') pour plus de tranquillité

4-      Infiltration de votre site marchand ou de votre banque : 

usurpation de votre compte, mot de passe, données CB sur un site marchand (Cdiscount a été concerné).

a.       Ne pas enregistrer ses coordonnées bancaires sur les sites marchands ni sur Windows

b.      Utiliser les e-cartes bleues ou CB à cryptogramme changeant

c.       Si information de piratage d'un site : changer immédiatement identifiant et mot de passe.

 5-    Smartphone piraté : 

moins protégé que les ordinateurs => logiciels espions, phishing, SMS des1-      douanes

a.       Ne jamais donner ses coordonnées bancaires suite à un SMS

b.      Antivirus à installer sur le smartphone

c.       Charger des applications seulement sur Google play ou Apple store

6-      DAB piégés : 

Systèmes de copies de la piste magnétique, caméra captant le code

a.       Masquer le clavier quand on tape son code

b.      Eviter les retraits de nuit ou dans des lieux peu fréquentés.  

7-      Récupération de codes de validation d'achats : 

Achats via N° de CB piraté, envoi d'un code sécurité par la banque : appel ou SMS pour se faire donner le code

8-      Récupération du code confidentiel à la caisse d'un supermarché, puis vol de la carte ou du sac.

a.        Taper son code avec précaution ou utiliser le 'sans contact' si < 30€.

b.      Attention aux gens 'bien intentionnés' sur les parkings

En résumé :

-          Ne jamais donner de coordonnées bancaires ou de code par téléphone, mail ou SMS

-          Ne jamais donner suite aux mails douteux, à minima vérifier l'adresse du lien

-          Eviter d'ouvrir les pièces jointes des mails d'origine inconnue

-          Installer un antivirus sur ordinateur et smartphone

-          Être très prudent lors de l'utilisation d'internet sur les réseaux WIFI publics.

-          Ne jamais laisser un code confidentiel à proximité de la CB (dans 1 agenda, dans le porte-monnaie…)

Trop tard ?

-          Faire opposition au plus tôt (N° dans les contacts de son smartphone)

-          Déposer plainte

-          Demander remboursement à sa banque qui doit le faire sauf négligence de votre part …que la banque doit prouver.