Les experts de France Bleu Lorraine

Du lundi au dimanche à 9h05

Piles rechargeables
Piles rechargeables © Getty - Getty

Philippe Rouillé, UFC Nancy : En finir avec les piles ?

Diffusion du vendredi 17 janvier 2020 Durée : 30min

Les français adorent les piles jetables ! Il faut dire qu'il y en a partout : télécommande, jouet, console de jeux, détecteur de fumée ... Et si nous passions tous aux piles rechargeables ? C'est intéressant écologiquement et économiquement comme nous l'explique Philippe Rouillé de l'UFC Nancy.

  Piles jetables ou rechargeables ? Des économies faciles et moins de pollution   Les piles alcalines jetables ·         En moyenne, il se vend 21 piles alcalines jetables par an et par habitant, soit un total de 1,4 milliard soit  60 % des ventes, C’est un gâchis financier et pour la planète 

  • Les piles alcalines jetables devraient être exclusivement réservées      aux appareils qui consomment très peu : les réveils, les      télécommandes, les calculatrices.
  • Les piles alcalines jetables ne supportent pas le froid, souvent moins      de 30’ d’utilisation continue par une température de 5°c

Les piles rechargeables ·         Hyper économiques, les rechargeables conviennent à tous les appareils qui consomment  beaucoup : jouets électroniques ou télécommandés, lampes torches et frontales, casque sans fil, brosse à dents électrique…. 

  • Les piles rechargeables de format AA les plus performantes ont une      capacité supérieure à 2100 mAh.
  • Par temps froid, les piles rechargeables résistent beaucoup mieux, 4 à      5 fois plus, et il suffit de les recharger

Exemples de gains ·         En magasin, le prix des alcalines jetables est évidemment inférieur à celui des rechargeables, mais c’est trompeur. Car une fois que le jeu de jetables ne fonctionne plus, on le jette et il faut en racheter. Rien de tel avec les rechargeables, elles se réutilisent une fois rechargées à 300 reprises en moyenne.                   -Voiture radiocommandée :-coût sur 1 an : 288 piles jetées pour 612€ contre 6 piles rechargées pour 21€  -  Lampe frontale : 185 piles jetées pour 138€ contre 4 piles rechargées pour 17€ 

- Inversement : Petite voiture d’intérieur lumineuse :10 piles jetées pour 8€ contre 17€ de piles rechargées

 QUEL CHARGEUR ?  Pour un premier achat de rechargeables, mieux vaut opter pour le pack complet : chargeur + piles. La marque importe peu. N’importe quel chargeur Ni-MH convient aux rechargeables Ni-MH. L’important est d’y insérer des piles identiques.  

LE VOLTAGE DES PILES

Il existe une différence de voltage entre les rechargeables et les jetables, 1,2 V contre 1,5 V. Cette différence n’a strictement aucune importance, pour 2 raisons : QUELLE MARQUE PRIVILÉGIER ? Dans nos tests, les marques de la grande distribution (U, Auchan..) peuvent l’emporter sur Duracell, Varta ou Panasonic .Attention, toutes les marques ou enseignes ont différentes références qui ne se valent pas.         La meilleure : Energizer ultimate lithium 

LES PILES BOUTON, UN DANGER POUR LES ENFANTS

24 % des piles vendues sont des piles bouton, pas d’alternative rechargeable, en revanche peu de déchets car elles tiennent longtemps. Attention aux enfants ! 

QUE FAIRE DES PILES USAGÉES ?

Très polluantes, les piles jetables ne doivent jamais être jetées dans la nature ou à la poubelle. Tous les magasins qui en vendent, ont  l’obligation de les reprendre gratuitement. Elles se recyclent et renferment des métaux recherchés. Le taux de collecte n’est encore que de 47 %. Les rechargeables font évidemment beaucoup moins de déchets polluants à collecter puis à recycler. Les piles contiennent des métaux lourds, même si le cadmium et le mercure, très toxiques, en ont été retirés.