Les experts de France Bleu Lorraine

Du lundi au dimanche à 9h05

Tanguy, le retour
Tanguy, le retour

Bernadette Macé, école des parents et des éducateurs : Au secours mon enfant revient vivre à la maison

Diffusion du mercredi 12 février 2020 Durée : 28min

Des grands enfants qui ne parviennent pas à prendre leur envol et qui, après avoir fait des études loin du foyer parental, reviennent à la maison. Des adultes qui après un licenciement ou un divorce trouvent refuge chez papa/maman. C'est la génération boomerang, on en parle avec Bernadette Macé.

Une étude de l’Insee de 2015 montre que tout âge confondu, un adulte sur dix est déjà revenu vivre chez ses parents après avoir occupé un logement indépendant.

Pour que le CDD ne se transforme pas en CDI il faut établir des règles : 

Établir des horaires :  les heures de repas, les tours pour faire à manger, les tours pour faire la vaisselle, pour remplir le frigo. On n'est pas à l'hôtel. 

C'est compliqué de le faire, mais c'est de la prévention, parce que sinon les rapports peuvent tourner au vinaigre. 

Il faut savoir mettre un minimum de règles et notamment des règles économiques, parce que si vous avez un SMIC c'est difficile de vivre à l'extérieur c'est difficile de s'installer dans un confort minimum certes et si vous avez un SMIC comme argent de poche ça devient assez confortable vous pouvez acheter une voiture correcte vous pouvez mettre de l'essence dedans. 

C'est dur parce que ça met de la distance entre le parents et enfants mais c'est obligatoire. Les règles  sont séparatrices, elles sont indispensables, c'est difficile pour les parents mais c'est ce qui va permettre aux jeunes d'avoir envie de partir c'est-à-dire qu’à un moment donné il va en avoir assez de ses règles qui vont l'enfermer et donc il aura envie de partir et c'est tant mieux. Dans la fonction parentale il y a une fonction séparation, c'est obligatoire, donc il faut un petit peu les pousser dehors.