Replay du lundi 1 mars 2021

Comment choisir un appareil auditif ? Avec quel professionnel et pour quel budget ?

- Mis à jour le

Depuis le 1er Janvier 2021 les appareils auditifs sont accessibles sans reste à charge avec la loi 100% santé. Edouard Pedarregaix est audioprothésiste, il nous donne des conseils pour préserver notre audition et la marche à suivre si nous souffrons de presbyacousie.

Le dépistage auditif à faire en cas de doute.
Le dépistage auditif à faire en cas de doute. © Getty - Maica

Depuis le 1er janvier 2021 les appareils auditifs sont accessibles sans reste à charge avec la loi 100% santé. Quels sont les premiers signes ? Comment savoir si notre audition baisse ? Notre capital auditif est limité et différent d'une personne à l'autre. L'âge est le premier facteur de perte auditive, cette perte est progressive. On commence par monter le son de notre radio ou de notre télévision par exemple, puis c'est notre entourage qui nous alerte le plus souvent. Il ne faut pas attendre, l'appareillage n'est pas forcement la réponse à cette baisse d'audition.

Pour préserver son audition le secret est : Pas trop fort, pas trop longtemps !

Notre bonne santé passe par des dépistages divers et variés l'audition est un peu laissé de côté, Edouard Pedarregaix le regrette quand un problème d'audition est traité tôt il est souvent facile d'y remédier, quand il est pris tard la prise en charge est souvent plus compliquée. Une perte d'audition est parfois liée à un simple bouchon de cire. Surdité, acouphène n'attendez pas pour en parler avec votre médecin généraliste qui vous orientera vers un ORL, puis vers un audioprothésiste. Vous pouvez avant cela prendre un rendez-vous pour un dépistage chez un audioprothésiste, prévoyez une bonne heure pour cet examen. Edouard Pedarregaix précise que ce n'est pas le prix qui fait un bon appareillage mais un réglage très précis.

Mots clés: