Les Experts

Du lundi au vendredi à 9h05

Le monoxyde de carbone est un vrai danger pour toute la famille
Le monoxyde de carbone est un vrai danger pour toute la famille © Getty

Monoxyde de carbone : attention danger !

Diffusion du mardi 21 janvier 2020 Durée : 37min

Produit par nos appareils de chauffage, le monoxyde de carbone est inodore, incolore et invisible. Ce gaz n'irrite pas et peut s'avérer mortel s'il est respiré dans un lieu clos et non aéré. Quelques conseils de prudence...

Le monoxyde de carbone : un gaz mortel

Chaque année, plus d'une centaine de personnes perdent la vie à cause du monoxyde de carbone et les équipes de secours enregistrent environ 4.000 intoxications sévères par an en France. 

Extrêmement dangereux, ce gaz "CO" s’échappe des appareils de chauffage alimentés au bois, au charbon, au fuel, au gaz naturel, à l'essence, à l'éthanol... Il est le résultat d'une combustion incomplète et peut-être en danger la vie de toute la famille. Les chauffages d’appoint peuvent aussi s'avérer dangereux sur une longue période d'utilisation.

Quels sont les symptômes ?

Le monoxyde de carbone a la particularité d'être inodore, incolore et invisible.
Toutefois, certains symptôme doivent attirer votre attention :

  • nausées
  • vomissements
  • difficultés à réaliser des efforts.
  • vision floue
  • souffle court
  • confusion mentale

En cas de doute ou si vous décelez le moindre symptôme : contactez le 18 !

Quelles précautions prendre ?

Pour se prémunir d'éventuels risques, il est important d'entretenir tous les ans vos appareils de chauffage, de vous tourner auprès de professionnels reconnus et d'aérer régulièrement votre domicile.

Moins de 10 % de foyers équipés d'un détecteur

A ce jour en France, seuls les détecteurs de fumée sont obligatoires depuis 2015. Toutefois, il est recommandé de vous équiper d'un détecteur de monoxyde de carbone (même si aujourd'hui, aucune loi n'a été votée contrairement à la Grande-Bretagne où ces capteurs sont obligatoires). Reste à savoir si la législation française évoluera.

En attendant, le Lieutenant Olivier LEFEBVRE, (sapeur-pompier chargé de la prévention au SDIS 67) a partagé sur France Bleu Alsace ses précieux conseils de prudence pour éviter les drames à la maison.