Replay du vendredi 26 mai 2017

La garantie légale vices cachés

avec Maître Maud Avril, avocate

Pour une réparation, un remboursement ou un échange, il y a plusieurs types de garanties : les garanties commerciales et les garanties légales, dont la garantie pour vices cachés.
Pour une réparation, un remboursement ou un échange, il y a plusieurs types de garanties : les garanties commerciales et les garanties légales, dont la garantie pour vices cachés. © Maxppp - Thierry Bordas

Qui n’a pas connu cette mésaventure d’un objet neuf qui tombe en panne ou qui s’avère bien moins solide ou efficace que prévu ? Un lave-linge acheté en mars, et qui ne fonctionne plus en avril, un smartphone dont la durée de vie ne dépasse pas une semaine, une voiture dont le démarreur ne veut plus rien savoir quelques jours après être sorti d’une concession automobile.

Ces exemples s’appuient sur l’expérience de certains consommateurs. Et ces consommateurs, que nous sommes tous, ont des droits à faire valoir lorsque les produits ne correspondent pas tout à fait à ce qu’ils ont acheté.

Pour une réparation, un remboursement ou un échange, il y a plusieurs types de garanties : les garanties commerciales et les garanties légales.

Dans cette catégorie, le consommateur peut faire référence à la garantie de conformité et à la garantie des vices cachés.

C’est sur cette garantie des vices cachés que Les Experts de France Bleu Armorique se penchent aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’un vice caché ?
Quand s’applique-t-elle ?
Quels recours sont possibles pour le consommateur ?
De quel délai dispose-t-on pour agir ?
Remboursement total ou partiel, que peut obtenir l’acheteur ?
Cette garantie peut-elle être évoquée en cas de problème lors de la construction d’une maison ou d’un appartement ?

Au cours de cette émission réalise en partenariat avec l’Ordre des avocats de Rennes, vous pourrez poser vos questions à Maître Maud Avril.

Vous pouvez intervenir au 02 99 67 35 35, sur francebleu.fr et sur les réseaux sociaux.

Mots clés: