Les Experts

du lundi au vendredi à 9h

Patricia Fouque, Directrice de l’ADPMF Association Départementale Professionnelle de Médiation Familiale
Patricia Fouque, Directrice de l’ADPMF Association Départementale Professionnelle de Médiation Familiale © Radio France - Servane Estarellas

La famille en crise

Diffusion du jeudi 7 novembre 2019 Durée : 22min

Parents : Adolescents entre force et fragilité des liens familiaux » 

Si du côté des parents on entend souvent dire : « Je l'aime parce que c'est mon fils/ma fille, mais c'est pas facile ! » On entend souvent dire aussi de la part des adolescents : « Ce n'est pas parce qu'il est mon père/ma mère que je l'aime, je ne veux plus le/la voir... » 

Cela pourrait nous amener à parfois sourire en résonance des histoires de vie.Mais au regard des chiffres qui ne peuvent que nous alerter, 43% des enfants ne voient plus l'autre parent – celui qui n'a pas la résidence – dans les 2 ou 5 ans qui suivent la séparation. 

La crise de l'adolescence qui est souvent un passage mouvementé tant pour le jeune que pour ses parents, lorsqu'elle s'exprime dans un contexte de crise familiale, de séparation ou de divorce, peut alors être portée à son paroxysme ! 

Dans ce contexte, l'adolescent se trouve ainsi trop souvent propulsé voire instrumentalisé sur le devant de la scène familiale voire judiciaire. 

Certains d'entre eux n'ont pas d'autres choix que de s'allier à l'un contre l'autre parent, de rompre la relation à l'un ou l'autre parfois même des deux, au risque de se mettre à mal, voire en danger (passage à l'acte, fugue, décrochage scolaire...) Entre banalisation et dramatisation, la médiation familiale peut être un espace où se traite l'objet du conflit ainsi que la transformation de la relation conflictuelle avec pour objectif de prévenir la cristallisation du conflit, les violences intra familiales et la rupture des liens. 

Ce préambule entraîne un certain nombre de questions : 

L'adolescence à l'épreuve de la séparation: comme processus de construction identitaire ?  

L'adolescent à l'épreuve de la rupture : trop souvent source de souffrance et de solitude ? 

Le conflit dans la famille : crise ou opportunité ?  

Quelle place pour la médiation familiale dans l'ensemble des dispositifs pour les adolescents et pour leur parents ? 

Pour tenter d'y répondre, pédopsychiatre, , avocat, médiateur familial, intervenants auprès d'adolescents, partageront leurs regards et leurs réflexions tout au long de cette journée. 

Vendredi 22 Novembre 2019 Modérateur de la Journée : Patricia KERVELLA FOUQUE, Médiatrice Familiale, Directrice de l'ADPMF. 

Vendredi matin 

08H30 - 09H00 : Accueil des participants autour d’un café. 

09H00 - 09H15 : Allocution d’ouverture. Madame la Vice Présidente du Tribunal de Grande Instance de Nîmes. 

09H15 - 9h45 : Sophie Lassalle secrétaire générale de la Fenamef. 

9H45 - 10h30: Serge Hefez Psychiatre des hôpitaux,responsable de l'unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, hôpital de la Pitié Salpêtrière. 

10H30 - 10H45 : PAUSE 10H45 - 

12H00 : Serge HEFEZ 12h00 – 12h30 : Débat avec la salle. 

REPAS LIBRE 

Vendredi après midi 

14H00 - 14H30 : Françoise Heullion Schnitzler Avocat de l'enfant – Ancien bâtonnier. 

14H30 - 15H00 : un Professionnel de la Maison Des Adolescents du Gard . 

15H00- 15H30 : Béatrice Bois et Odile Coquériaux Médiatrices Familiales la médiation familiale : un autre espace entre l'adolescent et ses parents. 

15H30 - 16H00 : Débat avec la salle. 

16H00 - 16H30 : Conclusion de la journée : Serge HEFEZ

https://www.francebleu.fr/emissions/famille-mode-d-emploi/gard-lozere/famille-mode-d-emploi-du-lundi-23-novembre-2015

http://www.adpmf30.fr/