Les Experts

du lundi au vendredi à 9h

Bernard Dessandré de  l’UFC Que Choisir
Bernard Dessandré de l’UFC Que Choisir © Radio France - Servane Estarellas

Fournisseur d’Eau

Diffusion du mercredi 22 janvier 2020 Durée : 22min

Depuis le 1er janvier, Véolia a remplacé la Saur sur le périmètre  de Nîmes Métropole. 

Quelle incidence pour nous, consommateurs ? Qu'est ce qui a changé au 1er Janvier 2020 à Nîmes et dans les communes de la Métro ? Comme pour l'électricité ou le Gaz, suis-je libre de choisir mon fournisseur ? Qui fixe le prix du service de l'eau?

Que sont les compteurs communicants ? Faut-il s'en inquiéter ? 

Des réponses à vos questions à Bernard Dessandré de  l’UFC Que Choisir
 

EXPERTS avec Bernard Désandré de l'UFC Que Choisir  - Radio France
EXPERTS avec Bernard Désandré de l'UFC Que Choisir © Radio France - Servane Estarellas

Union Fédérale des Consommateurs Que Choisir  65 Avenue Jean Jaurès 30900 NÎMES 

Eau et Assainissement Entre l’accès à l’énergie et à l’eau, quelle est la différence pour le consommateur ? Pour l’accès à l’énergie, le changement de fournisseurs est très facile et il se fait en un clic ! C’est un secteur concurrentiel où de nombreux fournisseurs privés sont présents où le consommateur à un rôle déterminant, comme on l’a vu récemment lors de la campagne UFC que choisir « énergie ensemble moins chère » qui a été un franc succès. Pour le département du Gard, c’est environ 1 600 personnes qui ont bénéficié de ces contrats privilégiés grâce aux actions de l’UFC-Que Choisir de Nîmes. Par contre pour l’accès à l’eau, la situation est complétement différente pour de multiples raisons. L’eau est une ressource locale, qui doit être traitée pour être potable et distribuée, puis les eaux usées doivent être collectées et épurées. Depuis la loi NoTre de 2015, la compétence « eau assainissement » est transférée aux intercommunalités. Cette compétence est donc gérée par la collectivité locale et c’est elle qui choisit le mode de gestion, soit en direct via une régie, soit par le biais d’une délégation ou concession de service publique (DSP ou CSP) confiée aux grands groupes privés. 

Le consommateur peut il choisir son fournisseur d’eau ? NON, les consommateurs qui sont pourtant les premiers concernés, sont les grands absents de ces choix de gestion. Tous les consommateurs sont bloqués par les choix à long terme de leurs élus à la fois pour la forme de la gestion de l’eau, publique ou privée, et pour les tarifs. On ne peut rien négocier avec son distributeur d’eau. 

Comment cela se passe-t-il à Nîmes ?  L’autorité délégante du service de l’eau et de l’assainissement est la Métropole de Nîmes.  Jusqu’au 31 Décembre 2019 la SAUR était la société délégataire de ce service.  Début 2019, un appel d’offres puis un vote de la métropole, ont confié à VEOLIA ce service sur l’ensemble du territoire de la métropole.  C’est désormais la société dédiée « Eau de Nîmes Métropole » qui a en charge ce service depuis le 1er Janvier 2020. 

Veolia n’intervient pas ? Si car la Société dédiée, sous la marque locale "Eau de Nîmes Métropole" est filiale à 100% de Veolia. 

Qu’est ce qui change pour le consommateur ? En fait pas grand-chose, le contrat d’eau de l’abonné est toujours valable. Une dernière facture de la SAUR arrêtée au 31 décembre 2019, avec une consommation estimée va être émise. Puis dans le courant du premier semestre une facture de la nouvelle société selon une consommation réelle relevée sera émise. UNION FEDERALE DES CONSOMMATEURS QUE-CHOISIR 65 Avenue Jean Jaurès 30900 NÎMES 2 En cas de mensualisation les prélèvements vont cesser au 31 décembre 2019. Une nouvelle demande à faire connaitre à la nouvelle société sera à faire avec une nouvelle autorisation de prélèvements. De nouvelles permanences sont ouvertes pour vous renseigner : Sur le site www.eaudenimesmetropole.fr Ou par téléphone au 09 69 36 61 02 

Va-t-il y avoir une diminution des prix comme promis ? NON, le tarif utilisé sera le même puisque la baisse prévue pour 2020 a été anticipée en Juillet 2019 où on est passé de 3.62€ à 3.28€ TTC le M3 pour l’eau et l’assainissement. 

Quelles relations avec ce nouveau délégataire ? Des accueils répartis sur l'ensemble de l'agglomération sont ouverts. Les compteurs communicants qui doivent être installés permettront de localiser plus rapidement les fuites et donc de faire des économies d’eau conséquentes. Les baisses de prix (sur la part de la métropole et non pas la part du délégataire) obèrent les capacités d’investissement de la métropole, ce qui peut être problématique pour la qualité de l’eau ou du service. C’est un signal peu encourageant envoyé aux consommateurs, car il n’incite pas à économiser l’eau dans un contexte de pénurie et de sécheresse. Quatre administrateurs choisis par la métropole et issus de la société civile vont siéger au conseil d’administration de la nouvelle société dédiée, ce qui est important pour assurer la transparence, dans la mesure où ce contrôle est effectif et qu’il y a un retour régulier d’information vers les consommateurs. 

Que faire en cas de soucis ? Tous les litiges qui se sont déclarés avant le 31 décembre 2019 continueront d’être gérés et résolus par la SAUR. Ceux qui se sont déclarés à partir du 1er Janvier 2020 seront gérés et résolus par la société dédiée « Eau de Nîmes Métropole ». En cas de conflit entre SAUR et la société dédiée, l’arbitrage de Nîmes Métropole peut être requis.

Dans tous les cas UFC que choisir continuera d’être vigilant et de résoudre les litiges de ses adhérents. Vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à adhérer et à nous contacter : À Nîmes au 65 Av Jean Jaurès 

Par téléphone au 04 66 84 31 87 

Par mail à l’adresse : contact@nimes.ufcquechoisir.fr 

Sur notre site internet https://www.ufcquechoisir-nimes.org/

https://www.eaudenimesmetropole.fr/