Replay du jeudi 7 janvier 2021

Les experts : Laura Vecchioli, ostéopathe

- Mis à jour le

L'ostéopathie et les bébés.

L'ostéopathie
L'ostéopathie © Getty - .

 L'ostéopathie chez le nourisson.

Une naissance difficile peut occasionner une déformation du crâne, un torticolis, une asymétrie pelvienne des jambes ou des pieds. Adoptez les bons gestes pour éviter toutes malformations ou anomalies corporelles. 

  • les yeux : la frontalisation des yeux peut entraîner des problèmes visuels ultérieurs 
  • les dents : le maxillaire peut être déformé et impacter la mise en place de la dentition 
  • les oreilles : la chronicité de certaines otites (séreuses) 
  • la gorge et le nez : des troubles ORL peut aussi s’expliquer par la forme du crâne.

Un nourrisson ne s’ennuie pas, c’est une hypothèse erronée et une réponse inadaptée. L'ostéopathe aide les parents à écouter leur enfants bébé est crispé, agité, sursaute au moindre bruit, est difficile à calmer, dort très peu, cela révèle peut-être des tensions que l’ostéopathie peut dénouer. En observant votre enfant, en vous interrogeant, l’ostéopathe, par son expérience des tout-petits et l’exercice de la patience, vous enseignera comment aider l’enfant à se calmer lui-même. Un ostéopathe spécialisé en pédiatrie pourra vous montrer comment être mieux à l’écoute, rassurer le bébé qui pourra alors se calmer dans un début d’autonomie par rapport à la mère. Les troubles digestifs chez le bébé L'alimentation de bébé, tout un art L’ostéopathe s’attachera d’abord à comprendre de quelle manière vous nourrissez l’enfant. La tétée est-elle trop rapide ? L’angle du biberon permet-il une déglutition correcte ? Ensuite, il travaillera sur les muscles viscéraux, à savoir l’estomac et les intestins pour les détendre et retrouver un péristaltisme (contraction qui permet la progression du bol alimentaire dans le tube digestif) linéaire et non pas spasmodique. La solution : douceur et gestes au quotidien Le geste se pratique toujours avec une grande douceur. Il aboutit à une normalisation tissulaire. Les tissus doivent retrouver une bonne mobilité entre eux, le sang circule mieux, les tensions sont dénouées. L’ostéopathe vous conseille dans les gestes quotidiens pour ne pas rompre l’équilibre rétabli par son intervention. Le bienfait se ressent rapidement après la séance. Le but n’est pas de multiplier les séances. Alors, si votre bébé vous fatigue de façon excessive, s’il démarre mal ou s'il souffre de troubles du développement mineurs, pensez à l’ostéopathie. C'est peut-être la solution pour l'aider à (re)trouver son "bien-être"

Mots clés: