Replay du samedi 17 juillet 2021

1943, le CAP en demi-finale de la Coupe de France de rugby

- Mis à jour le

Rudi Molleman nous parle de rugby, et notamment de l’année 1943 quand le C.A.Périgueux a atteint les demi-finales de la Coupe de France.

L'équipe du CAP de 1943
L'équipe du CAP de 1943 - Archives départementales 24

En battant Lyon sur le score de 12 à 8, les rugbymen du C.A.P. se qualifient pour les demi-finales de la Coupe de France. La compétition, suspendue en 1939 pour cause de guerre, avait repris cette année avec les clubs de la zone libre.
Malgré sa déception, un dirigeant du F.C. Lyon, complimente l’adversaire du jour : « Le quinze périgourdin a joué véritablement en équipe très complète, aussi bien en avants qu’en trois-quarts. Méfiez-vous, Périgueux sera peut-être le quinze outsider de la Coupe. » 

L’adversaire en demi-finale est un voisin, mais également un ogre. Périgueux est opposé à l’autre club du Périgord-Agenais : le S.U. Agen. Le match se jouant à Brive, de nombreux Périgordins font le déplacement en Corrèze pour suivre le match.
Périgueux démarre fort et la défense agenaise à fort à faire pour contenir les attaques. S’agit-il de maladresse ? de stress ? Toujours est-il que de nombreuses attaques périgourdines échouent in extremis. La cadence de la partie est très vive et la balle navigue d’un camp à l’autre. Mais aucune des équipes n’arrive à marquer : score nul et vierge à la mi-temps. 

La seconde mi-temps est une copie de la première. Périgueux attaque d’entrée et Agen laisse une fois encore passer l’orage, pour ne pas tarder à se ressaisir. C’est sans compter sur Bruneteaud, l’international agenais, qui, à trois minutes de la fin du match, se saisit du ballon et s’échappe le long de la touche pour aller aplatir derrière la ligne : essai, transformé dans la foulée. 

Le journal La France de Bordeaux estime que si « Agen au eu chaud, il a fait preuve de plus de technique, de plus d’expérience et affirmé plus de classe. ».
Périgueux quitte donc la compétition la tête haute. Surtout qu’en finale Agen s’impose face au Stade Bordelais sur le score de 11 à 4. 

Mots clés: