Replay du mercredi 26 mai 2021

Anthony Hopkins au sommet de son art dans "The Father" en ce moment au cinéma

Le mercredi c'est le jour des sorties ciné et aujourd'hui on va vous faire pleurer

Sans doute le meilleur rôle d'Anthony Hopkins à ce jour
Sans doute le meilleur rôle d'Anthony Hopkins à ce jour © Getty

Si vous aimez ressentir de vraies émotions fortes au cinéma, allez voir FATHER , sorti ce mercredi , un film sublime, qui a eu l’Oscar de la meilleure adaptation et du meilleur acteur pour Anthony Hopkins, et également nommé 4 fois aux Golden globes, 2 fois aux Bafta... Bref un film dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est grandiose .  
Dans ce film, on suit la vie d’Anthony, un retraité de 81 ans qui vit tout seul dans un luxueux appartement à Londres. Mais il perd la mémoire et devient sénile petit à petit, évidemment sans s’en rendre compte et tout en affirmant le contraire. Alors sa fille Anne va emménager chez lui pour l’aider. Evidemment les choses ne vont pas être simples.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

L'avis de Robin Grimaldi

Le mot n’est jamais prononcé ni dans la bande annonce, ni dans le film, mais c’est bien de la maladie d’Alzheimer qu’il est évidemment question ici.
Avant ce film, il y a une pièce de théâtre qui s’appelle « Le père » , une pièce de Florian Zeller de 2012 qui a reçu le Molière de la meilleure pièce entre autres. Cette pièce a déjà été adaptée au cinéma en 2015 dans le très beau film "Floride" avec Jean Rochefort qui était très émouvant dans le rôle du père. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

The father est donc l’adaptation américaine de cette pièce de théâtre , adaptation faite par Florian Zeller lui-même puisqu’il a écrit et réalisé ce film.  Comme dans une pièce de théâtre , le film ne se déroule presque que dans la maison d’Anthony. En revanche, le film se démarque de ce qui a été fait avant de plusieurs façons. D’abord le découpage de l’histoire est volontairement dans le désordre , certaines choses apparaissent , disparaissent, sans raison, c’est pareil pour les gens, pendant le film vous êtes plongés dans la même confusion que le personnage joué par Anthony Hopkins. ET puis le personnage de sa fille joué par l’excellente Olivia Colman , a lui aussi pris plus d’épaisseur, on vit ce drame essentiellement à travers ses yeux. Elle qui veut tout faire pour aider son papa qui lui, ne veut pas de son aide malgré son état de santé qui se détériore.
Anthony Hopkins est un comédien fabuleux, ça on le sait déjà, mais avec le rôle d’Anthony dans « The Father » pour vous dire la vérité, il tient sûrement le plus beau rôle de sa carrière ou pas loin… Tout en finesse, il arrive à passer en une seconde d’un visage heureux, farceur au visage grave de celui qui est perdu et ne comprend pas ce qui lui arrive.
Grosse émotion à prévoir, n’oubliez surtout pas les mouchoirs pour aller voir en salle ce film magnifique « The Father » sorti ce mercredi !

Mots clés: