Replay du mercredi 24 mars 2021

Fallait-il poursuivre l'actrice Corinne Masiero pour attentat à la pudeur ?

- Mis à jour le

Les Jouteurs: Françoise Mariotti et Pascal Heymès.

Françoise Mariotti, psychologue (St Gély du Fesc) et Pascal Heymès, fiscaliste (Grabels).
Françoise Mariotti, psychologue (St Gély du Fesc) et Pascal Heymès, fiscaliste (Grabels). © Radio France - Guillaume Roulland

" - T’as regardé quoi à la télé hier soir ?

- Le capitaine Marlaud, dans peau d’âne, mais à poil !

- Non tu plaisantes ?

- Si si, je t’assure…"

Cette conversation, un peu surréaliste, a sûrement du avoir lieu quelque part en France, au lendemain de l’étonnante prestation de l’actrice Corinne Masiero lors de la dernière cérémonie des César.

Elle a enlevé le haut, et le bas, pour dénoncer le traitement infligé aux gens du spectacle en pleine pandémie. Cela a surpris, cela a amusé, cela a énervé… C’est selon.
 

Des députés avaient demandé à la justice de la poursuivre pour attentat à la pudeur. Le procureur de Paris a refusé, et classé cette affaire sans suites.  A t’il eu tort ou raison ?

C’est la question qu’on vous pose ce matin. Et vous répondez qu'il a eu raison, à presque 75%.

Mots clés: