Replay du lundi 1 février 2021

Les meilleurs moments de France Bleu Matin

- Mis à jour le

L'essentiel de France Bleu Nord Matin avec le Nord et le Pas-de-Calais en vigilance orange aux crues, de nouvelles restrictions pour entrer en France et ce médecin de Tourcoing qui se demande si certains professionnels de santé n'auraient pas bénéficié de passe-droits

Micro France Bleu
Micro France Bleu © Radio France - France Bleu

Avec nos deux départements qui sont encore en vigilance orange aux crues.  La tendance est à la baisse mais cette montée des eaux a fait une victime dans l'avesnois. Un homme de 70 ans est mort à Berlaimont. Il était allé voir la crue de la Sambre.  A Merville, plusieurs rues de la commune sont sous l'eau après le débordement de la Lys.

De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur dans notre pays dans le cadre de la lutte contre l'épidémie. Fermetures des centres commerciaux de plus de 20 000m² mais aussi des mesures plus contraignantes pour se rendre en Belgique.  Avec des exceptions pour les frontaliers mais aussi ceux qui habitent à proximité. De quoi perturber ces belges rencontrés hier près de Courtrai

Certains professionnels de santé ont-ils bénéficié de passe-droits pour être vaccinés ? C'est un médecin de Tourcoing qui pose la question. Pour Bertrand Legrand, beaucoup de médecins de moins de 50 ans ont déjà été vaccinés.  L'Agence régionale de santé dément tout favoritisme. Mais, vous l'avez entendu à 6 heures 1/2, Bertrand Legrand n'est pas convaincu

L'expérience est stoppée pour l'instant. Il est à nouveau interdit de doubler entre deux files de voitures quand on est à deux-roues.  Ce dispositif était testé notamment en Ile de France et dans les Bouches du Rhone.  Pierre Emparan nous expliquait ce matin pourquoi l'expérience s'arrête..

Les footballeurs du LOSC sont désormais seuls en tête du classement de la Ligue 1 après leur victoire à domicile face à Dijon, 1 à 0. Le PSG est à 3 points, Lyon est à 2 points. Le LOSC devient donc la cible de tous les prétendants au titre L'entraineur Christophe Galtier en a bien conscience

Mots clés: