Replay du mardi 20 octobre 2020

Les chats

Est-ce que vous vivez avec un animal de compagnie ? Dans votre séquence en occitan et en français des Mots d’Oc, on vous parle des chats. Pour commencer, comment dit-on un chat en occitan ? Un gat ?

Un chat
Un chat © Getty

Oui, vous pouvez dire un gat (un peu comme en espagnol). Disètz un gat dins Gèrç, a Tolosa, a Sent Gaudenç, tanben en Arièja. Endacòm mai / ailleurs dans notre région, pour vous qui nous écoutez à Albi, Villefranche de Rouergue, Rodez, Figeac ou encore Cahors, prononciatz : un cat (e òc / et oui, comme en anglais!). Alara, gat o cat, rai que parlam de la meteissa bèstia. Un gat o cat, ça reste toujours un chat. Le chat, c’est cet animal qui dort beaucoup et qui ne fait guère d’efforts (il faut bien l’avouer!). C’est ce que vous d’ailleurs dit cette expression : gat o cat tròp vantat, a pas jamai pres un rat.

Un chat trop … n’a jamais pris un rat ?

Un gat tròp vantat / un chat trop vanté a pas jamai pres un rat / n’a jamais pris de rat, il n’a jamais chassé de rats. En gros, l’excès de louanges le dissuade de l’effort. En français, vous connaissez tous l’expression : ‘‘quand le chat n’est pas là, les souris dansent’’. Et bien figurez-vous qu’il existe une expression équivalente en lenga nòstra : quand i es pas lo gat, las mirgas espingan / quand le chat n’est pas là, les souris trottent / las mirgas espingan.

Un mot également sur la gourmandise des chats ?

Attention dans votre cuisine, ne laissez pas votre chat monter sur la table car justement : lo cat o lo gat gormand fa la cosinièra avisada. En français: le chat gourmand rend la cuisinière vigilante. Ça, c’est au sens propre. Au sens figuré, entendez : on devient prudent et méfiant quand on est entouré de gens peu honnêtes. Es un pauc çò meteis per exemple quand qualqu’un vos vend un cat per una lèbre / c’est un peu la même chose lorsque quelqu’un vend un chat pour un lièvre. Il y a de la tromperie dans l’air. Les Mots d’Oc, c’est aussi à tout moment sur France Bleu point fr. Bon dimars / bon mardi à tous !

Mots clés: