Replay du mardi 12 janvier 2021

Le café en occitan

- Mis à jour le

Bon réveil à l'écoute de France Bleu Occitanie. Allez, il faut se lever mais on n'est là pour vous accompagner. Tenez, commencez par prendre un bon café. Question dans les Mots d'Oc: comment dit-on un café en occitan ?

Café
Café © Getty - F.J. Jimenez

Disètz lo cafè. Cafè, vous l'entendez avec un accent grave, alors qu'en français, vous dîtes café et mettez un accent aigu. Bref, l'heure est grave ! Vous êtes déjà en retard. Pecaire, avètz la canha aqueste matin ! Vous avez la flemme. E ben macarèl, levatz-vos ! Ça y est, vous vous êtes levé ? Anem, direccion la cosina: dans la cuisine, vous cherchez la machine à café / la maquina de café. Au passage, vous remarquez qu'en occitan, vous dîtes ''la machine de café'' et non la machine à café. En lenga nòstra: la maquina de cafè

Plutôt un grand café ou un petit café ? 

C'est vrai que la question se pose. Si vous n'êtes pas encore bien réveillé, vos podètz prene un brave cafè. Un brave cafè / c'est un grand café que vous allez boire. La tasse ne vous suffit pas et choisissez le bol. Ce qui devient: un bolat de cafè. Un bolat: lo bòl, c'est le bol. En revanche, si vous parler du contenu, vous dîtes en occitan: un bolat. Mas se volètz pas beure un brave cafè, alara podètz prene un cafeton. Lo cafeton, c'est le petit café. Question per vosautres que nos escotatz ? Prenètz na pèira o doas pèiras de sucre ? 

Est-ce qu'on prend un ou deux morceaux de sucre ? 

Absolument, un morceau de sucre se dit en occitan una pèira de sucre. Si vous ne voulez aucun sucre, alors vous pouvez dire: vòli pas cap de sucre. Podètz beure de cafè o de tè. Lo tè, c'est le thé. Per dejunar, podètz manjar, minjar: manger une tartine. La tartine que vous dîtes la tòsta. Una tòsta de burre o de confitura / une tartine avec du beurre ou de la confiture, histoire de ne pas partir au travail, le ventre vide. Desbrembèssetz pas / n'oubliez pas que vous pouvez réécouter et même lire les Mots d'Oc à tout moment sur France Bleu point fr. 

Mots clés: