Toutes les émissions

Les mots d'oc

Du lundi au vendredi à 7h40 et 8h55

brebis
brebis © Getty

brebis

Diffusion du vendredi 30 mars 2018 Durée : 2min

Cette semaine dans les Mots d’Oc, on vous a parlé de plusieurs animaux. Après la chèvre et la poule, on s’intéresse aujourd’hui à la brebis. La brebis qui inspire beaucoup de proverbes en occitan …

La brebis que vous dîtes en occitan la feda F-E-D-A. Disètz la feda o tanben en Gasconha tolzana, en Comenge o dins Gèrç : l’oelha, l’avelha. En français, vous connaissez tous l’expression : il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. En occitan, vous avez une expression équivalente. Mais ce n’est pas une histoire de bœufs. Es mai una istòria de feda / c’est plutôt une histoire de brebis : cal crompar las cledas avant las fedas. Vous avez compris Alban ?

Il faut pas acheter les …  avant les brebis ?

Cal crompar las cledas avant las fedas. En français : il faut acheter le parc avant les brebis. En occitan la cleda, c’est la barrière. C’est ce qui sert à fermer un champ, un pré. Bref, l’expression cal crompar las cledas avant las fedas vous invite à faire les choses dans l’ordre et donc à ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Pr’aquò, cal far moment al lop, se cal avisar del lop / et oui, attention au loup car fòla es la feda que se confessa al lop / folle est la brebis qui se confesse au loup. C’est à dire : ne livrez pas vos secrets à des personnes qui peuvent en user contre vous.

Est-ce qu’il y aussi des brebis galeuses en occitan ?

De segur mainat ! Et vous avez raison d’en parler car : per una feda ronhosa, cal pas vendre tot lo tropèl. Ça veut dire : pour une brebis galeuse, il ne faut pas vendre tout le troupeau. Autrement dit, ne condamnez pas tout un groupe à cause d’une seule personne. Per una feda ronhosa, cal pas vendre tot lo tropèl.