Émissions Toutes les émissions

Les mots d'oc

Du lundi au vendredi à 7h40 et 8h55

2min

Les Mots d'Oc : La langue et la culture occitane

le mercredi 28 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
La culture Occitane
La culture Occitane © Radio France

L'année 2016 s'achève. Et ce matin dans les Mots d'Oc, c'est l'occasion de faire le point concernant la langue et la culture occitanes. Dîtes-nous Géraud Delbès, 2016 est une bonne année pour l'occitan ?

Oui, surtout en ce qui concerne la naissance de la région Occitanie ! 2016 voit naitre officiellement l'Occitanie. Fòrça mond esperavan aquel nom d'Occitània / Occitanie, largement plébiscité pour le nom de notre nouvelle région et ce, de manière démocratique, notamment lors de la consultation citoyenne (n'en déplaise aux Catalans des Pyrénées Orientales). Ici, chez nous, il y a une langue. Cette langue, c'est l'occitan e segur qu'aquela lenga se parla dins un espaci, dins un territòri / et cette langue se parle dans un territoire. Ce territoire a enfin un nom: c'est l'Occitanie.

Mais l'occitan se parle aussi en dehors de notre région ?

Solide Benaset ! Absolument, on ne vous le dira jamais assez. Notre région ne représente que 40 % de l'Occitanie linguistique. E òc brave mond, se parla tanben l'occitan endacòm mai / la langue occitane se parle de Bordeaux à Nice, en passant par le Limousin et l'Auvergne, sans oublier le Val d'Aran en Espagne, ou encore 13 vallées occitanes des Alpes italiennes où l'occitan est encore très pratiqué.

Est-ce que 2016 a vu des avancées significatives pour la langue occitane ?

A ben aquí pauròta, es quicòm mai / là, il s'agit d'un tout autre sujet. Dernièrement, une énième proposition de loi visant la promotion des langues régionales en France vient d'adopter 4 articles sur 7. Pas de date précise pour la suite, proposition de loi prête en juin, mise à la discussion le 30 novembre. Une discussion animée à l'Assemblée Nationale, avec des propos parfois très virulents et contre les langues régionales. Alavetz, benlèu / alors, peut-être, suite de cette proposition de loi pour les langues régionales dans un mois, fin janvier. Çò segur / ce qui est certain, c'est que cette proposition de loi n’a aucune chance de faire la navette Assemblée-Sénat. Et ce en raison des élections présidentielles de 2017. Bref, tout ça pour rien / trasteja que trastejaràs …