Replay du mardi 25 avril 2017

mon oeil

- Mis à jour le

Mon œil, vous l'avez vu mon œil ? Je ne vous crois pas. Dans les Mots d'Oc sur France Bleu, on parle de vos yeux en occitan. Pour commencer, comment est-ce que vous dîtes un œil ?

oeil
oeil © Radio France - Alban Forlot

Un œil, disètz un uèlh o ''l'èlh'' coma se ditz tanben a Tolosa. Vous avez d'autres mots en occitan pour parler des yeux : las lucas, peut-être en lien avec le mot de clucas lorsque on parle des lunettes / las clucas. Lorsque vous êtes au travail, vous êtes bien obligé de jeter un coup d’œil sur vos dossiers. Jeter un coup d’œil que podètz dire en lenga nòstra far una uelhada. Far una uelhada mais aussi espiar. Espiar, c'est l'autre verbe pour dire : jeter un coup d’œil. Quand fasètz una uelhada. Vous avez aussi le clin d’œil, quand fasètz una guinhada La guinhada, c'est donc le clin d’œil.

Comment dîtes-vous avoir le bon œil ?

Aver l'uelh bon, o aver bona vista, c'est à dire ''avoir bonne vue''. Tot còp, vos arriba d'èsser cansat, las / parfois, il vous arrive d'être fatigué, vous avez les yeux cernés / avètz los uèlhs macats. Au restaurant, avant de commander, vous regardez l'assiette du voisin e avètz l'uèlh cocarèl. Aver l'uèlh cocarèl, c'est avoir l’œil tenté par ce que mange votre voisin de table. Autre situation : vos passejatz per las carrièras / vous marchez dans la rue et vous voyez une personne dont le physique ne vous laisse pas indifférent. Bref, vous la cherchez des yeux : la vistejatz.

On peut aussi dévorer des yeux ?

E òc, la podètz lairar. Lairar, c'est quand vous dévorez quelqu'un des yeux. Quicòm mai / autre situation, un ami vous raconte une histoire incroyable. Histoire tellement incroyable, que cela vous ''éspante'' / que vos espanta, ça vous surprend. Patissètz per i creire / vous n'y croyez pas ! Regassatz dels uèlhs. Regassar dels uèlhs, c'est écarquiller des yeux. Enfin, si vous venez tout juste de vous réveiller sur France Bleu. Oui, je sais, c'est dur mais il faut bien vous lever. Frottez-vous les yeux ! Desparpelatz-vos los uèlhs ! Anem, bon coratge

Mots clés: