Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h40 et 8h55

Travailler en occitan

travailler

Les mots d'oc du lundi 3 octobre 2016

Par et

Une nouvelle semaine qui commence. Bon courage si vous reprenez le travail. Ce matin dans les Mots d'Oc, on s'intéresse au travail en occitan. Comment dîtes-vous travailler ?

Travailler en occitan

Travailler ? Podètz dire trabalhar. Trabalhar, c'est travailler mais aussi tracasser, tourmenter, inquiéter. Bref, on est bien dans le sujet. Un trabalhador, qu'es aquò un trabalhador Alban ? C'est un travailleur (je ne parle pas pour vous Alban). Disètz en lenga nòstra un trabalhador o tanben un trabalhaire. Un trabalhaire o una trabalhadoira, un travailleur ou une travailleuse. Alavetz, peut-être allez-vous vous reconnaître : vous avez ceux et celles qui travaillent bien, où on ne peut rien leur reprocher : vòli parlar dels valents e de las valentas. Los valents, que vous traduisez par les vaillants, ceux qui travaillent bien.

Et si quelqu'un n'a pas trop envie de travailler ?

E ben pauròt, vertat es que n'i a / il y en a, vous en connaissez certainement. Son los que trabalhejan, ce sont ceux qui travaillent légèrement. Trabalhejan du verbe trabalhejar. Per los qu'an la canha / pour ceux qui ont la flemme, qui ne veulent pas trop en faire. Vous avez aussi lo trabalhor. Sabètz de qu'es aquò lo trabalhon ? Lo trabalhon, es lo trabalh pichon, pichòt. Lo trabalhon, c'est le petit travail.

Et ceux qui font plus de 50 heures par semaine ?

Son los que se ''crebalhan'' entre verguetas / entre guillemets. Crebalhar, c'est une création, une sorte de néologisme. C'est l'écrivain occitan Robèrt Marti (un valent aquel!), qui a trouvé ce joli verbe : crebalhar. Crebalhar, entre crebar / crever et trabalhar / travailler. Bref, qualqu'un que se crebalha / c'est quelqu'un qui se crève à travailler. Qualqu'un que se crebalha, c'est une personne qui en arrive au Burn-Out (hélas / pecaire!). Anem, bona setmana a totes e deman !

Partager sur :