Replay du mardi 3 janvier 2017

Vieille Toulouse (31)

Les Mots d'Oc vous emmènent ce matin à 9 km au sud de la ville rose. On est le long de la Garonne, entre Pouvourville et Vigoulet Auzil. Soyez les bienvenus à Vieille Toulouse …

Géraud Delbès
Géraud Delbès © Radio France - AF

Vieille Toulouse que disètz Vièlha Tolosa en lenga nòstra. Vièlha Tolosa amb un nom que vos ensenha las pus primièras originas de la nòstra ciutat mondina / dans le toponyme Vieille Toulouse, vous retrouvez l'adjectif Vieille. Cet adjectif vous rappelle que c'est ici que se trouve le site primitif de la ville. Al començament del sègle II / au début du 2ème siècle avant Jésus Christ, des celtes vont trouver entre Corbières et Montagne Noire une terre d’accueil sur laquelle ils essaiment : ce sont les Volques Tectosages.

Et il s'agit d'un site stratégique ?

Òc-ben Alban, o podètz dire ! Absolument, ces Volques Tectosages se fixent sur les coteaux dominant la Garonne / pels puèges que senhorejan Garona. C'est ainsi que nait Tolosa, ce qu'on appelle aujourd'hui Vièlha Tolosa. Sa situation haute garantit la défense du site. E puèi probable, aquò's tanben un lòc interessant per far escambis / c’est sans doute également un lieu privilégié pour les échanges commerciaux qui se développent par la suite. L’accès à la méditerranée par un chemin sur les hauteurs est facile ; l’ouverture sur les plaines (Ariège et Aquitaine) est possible grâce aux gués sur la Garonne.

Et Vieille Toulouse aujourd'hui ?

A l'ora d'ara, avètz quicòm coma 1170 estatjants a Vièlha Tolosa / aujourd'hui, vous avez environ 1170 habitants à Vieille Toulouse. Demòra un polit vilatjòt pr'aquò. Vieille Toulouse qui reste un joli petit village alors qu'il se situ aux portes de la vilassa / de la grande ville: Tolosa. Avètz tanben qualques monuments per véser, per veire: quelques monuments avec l'église romane Saint Jean Baptiste (elle date du XIIIe siècle), lo colombièr (o lo colomièr en prononciacion locala): le pigeonnier. Bref ce matin sur France Bleu, on salue tous les Tolosiens. Et oui, c'est le nom des habitants de Vieille Toulouse. Adieu-siatz a totes e mercé per la vòstra escota.