Replay du mercredi 18 novembre 2020

Avec la crise sanitaire, les “rendez-vous” en ligne fleurissent de toutes parts

Une belle formule pour ce rendez-vous pris sur Internet pour une conférence, pour un échange ou encore une visite par le biais de l’écran. Mais quelle est l’origine de cette formule ?

Les “rendez-vous” en ligne fleurissent de toutes parts
Les “rendez-vous” en ligne fleurissent de toutes parts © Getty - Luis Alvarez

C’est vrai que ce mot rendez-vous qui désigne depuis 1578 une rencontre entre deux ou plusieurs personnes à quelque chose de toujours fort, souvent prometteur, à commencer par le rendez-vous amoureux, mais il y a aussi le rendez-vous médical, et tout récemment, le rendez-vous spatial, entre deux ou plusieurs engins spatiaux.  

Et encore plus proche de nous, datant du début du XXIe siècle, est donc venu le rendez-vous en ligne et pas seulement maintenant pour le travail, puisque par exemple en Seine-Saint-Denis, dans le cadre des Ateliers Médicis, sont proposés des rendez-vous en ligne, ce mercredi avec Aristide Barraud, écrivain et ancien joueur de rugby.  

Mais quelle est l’origine de cette formule ? 

Il s’agit du verbe se rendre, conjugué à l’impératif, un raccourci de « rendez-vous à tel endroit », c’est-à-dire, impérativement allez à tel endroit !  

Il est vrai que les premiers rendez-vous ont été amoureux, avec une définition plaisante dans notre tout premier dictionnaire français-français, en 1680 : « Assignation que se donnent un amant et une maîtresse pour se rencontrer en un lieu ». Et, surprise énorme, je lis aussi ceci : « Sa maîtresse lui a donné rendez-vous à 7 h du soir au Luxembourg ». On est en 1680…  

Un souvenir personnel de l’auteur du dictionnaire ? 

Mots clés:
  • Livres