Replay du vendredi 25 septembre 2020

Il faut attendre 1845 pour que le « parcours » désigne le chemin choisi

Avec la réouverture du Château de Sceaux dans les Hauts de Seine, c’est aussi un nouveau parcours qui vient d’être inauguré, avec pour titre « le goût français de Louis XIV à Napoléon III », un parcours historique formidable, sur trois siècles finalement.

Il faut attendre 1845 pour que le « parcours » désigne le chemin choisi
Il faut attendre 1845 pour que le « parcours » désigne le chemin choisi © Getty - Ampai Jangbumrung / EyeEm

En fait Louis XIV a régné de 1643 à 1715, un long règne et de son côté Napoléon III a été à la tête du Second jusqu’en 1870, ce qui nous donne une longue période au cours de laquelle le goût a évolué.  

Alors, les concepteurs de ce parcours historique nous font vivre de salle en salle l’art de vivre en Île-de-France, au cours de ces trois siècles qui ont représenté l’âge d’or de ce château où les courtisans, les écrivains se retrouvaient. On traverse par exemple au cours de sa visite la salle dite des Princes, le Prince de Dombes et comte d’Eu, avec une table dressée pour un petit souper au milieu du XVIIIe siècle. Evidemment interdit d’y pique-niquer…  

Chaque salle se présente en fait comme une demeure habitée dans un style différent, le tout avec des moyens numériques pour un parcours vraiment enthousiasmant. 

Le Parc de Sceaux

Il faut rappeler que le Parc fait exactement 181 hectares, ce n’est pas rien. C’est vrai qu’aujourd’hui le mot parcours est de multiple usage, le parcours d’un bus, du RER, un parcours de santé.  

En fait au tout départ le « parcours » désignait une convention entre les habitants de deux seigneuries qui les autorisait à résider dans l’une ou l’autre. Puis le droit de parcours fut au XVe siècle le droit qui permettait de faire paître son bétail sur la vaine pâture de la commune voisine.  

La vaine pâture était un lieu où le bétail pouvait paître gratuitement, notamment sur les friches, qu’on appelait les terres vaines, c’est-à-dire vides.  

Il faut en réalité attendre 1845 pour que le « parcours » désigne le chemin choisi pour aller d’un point à un autre. 

Mots clés:
  • Livres