Replay du lundi 22 février 2021

Le mot du jour : thé

On évoque toujours le café du matin, et quand ils seront ré-ouverts ces petits cafés pris au café, mais au Marché aux Puces, au Marché Dauphine, on évoque en ce moment le thé et les tasses de thé, alors pas de raison de ne parler que du café, il y a aussi les buveurs de thé !

Vous êtes plutôt thé ou café vous ?
Vous êtes plutôt thé ou café vous ? © Getty

C’est ce mot, le thé, que vous avez choisi aujourd’hui, Jean.

Eh bien oui, au Marché Dauphine, on nous explique qu’en avril 1957, la Reine Elisabeth fut reçue au Château de Versailles, et le thé lui fut alors servi par Bernardaud & Compagnie Limoges, maison mondialement reconnue des arts décoratifs et célèbre pour son savoir-faire en matière de porcelaine de Limoges. Il n’en faut pas plus pour que les Antiquaires soient bien entendu attentifs aux services à thé et que ce soit un thème de collection. En tant que mot, le thé a fait son apparition tardivement, en 1652, écrit alors t a y, et il désignait l’arbuste et ses feuilles. Le mot issu du malais était transcrit t e h, et il était passé par le néerlandais qui en furent les premiers importateurs. En fait, ce n’est pas par hasard qu’on évoque le thé de Chine, le mot malais venait en effet de Chine. Et la forme graphique actuelle t h é, vient du latin du XVIe qui l’a emporté sur les autres orthographes. 

Et en fait le thé a eu un gros succès auprès des Anglais réputés pour être des buveurs de thé… 

Aucun doute, en effet, et il suffit de consulter le Dictionnaire de Furetière publié en 1690 pour en prendre acte dès le XVIIe siècle. Voilà ce que j’y lis : « M. Du Four a fait nouvellement un Traité du thé, du café & du chocolat. » Notons au passage que ce sont là les trois grandes boissons de nos petits-déjeuners ou goûters. Et, ajoute Furetière : « À Londres, il y a bien trois mille lieux publics où va boire du thé ». Et bien sûr les auteurs de mots croisés ont été inventifs : « Article anglais » proposent-ils. Ou encore, très beau : « Ses nuages sont signes d’adoucissement ». Ah, oui, s’il vous plaît un nuage de lait dans mon thé. Il fait bon être anglais parfois…. avec une élégante tasse de thé et une superbe théière. Ça a de la classe !

Mots clés:
  • Livres