Replay du vendredi 28 mai 2021

Le mot du jour : dessin

Depuis plus d’une semaine, les Beaux-Arts de Paris ont rouvert leurs portes avec notamment jusqu’en juillet la mise en valeur des dessins romantiques, notamment de Géricault, Delacroix, mais aussi de Victor Hugo.

Dessin d'enfant
Dessin d'enfant © Getty

Et c’est ce mot dessin que vous souhaitez radiographier Jean... 

En effet, parce que c’est un mot étonnant, et pour revenir à cette exposition de dessins romantiques, donc du XIXe siècle, c’est merveilleux d’exposer des dessins de Victor Hugo, qui, au-delà d’être le poète de la Légende des siècles, ou le romancier de Notre-Dame de Paris fut aussi, pour son plaisir, un formidable dessinateur. En fait l’exposition va plus loin que le simple dessin au crayon : on y trouve en effet aussi des dessins à la plume, des aquarelles, des sanguines. En réalité, le mot dessin qui date du XVe siècle a un sens plus large qu’on ne le croit et la définition actuelle de l’Académie française dans son dictionnaire gratuit sur Internet, est celle-ci : « Représentation d’un être ou d’un objet, réel ou imaginaire, réalisée sur une surface au moyen d’un crayon, d’un plume, d’un pinceau, etc. »  Ça va des dessins des grottes de Lascaux à ceux de Victor Hugo, qui faisait aussi des sanguines et des lavis.

Là, il faut nous expliquer ce mots, Jean…

La sanguine, construit sur le mot sang bien sûr, est attestée en 1767 en tant que dessin au crayon issu d’une pierre, l’hématite rouge, dessin donc de couleur sang, ocre, très prisé au XVIIIe siècle. S’agissant du lavis, ce que faisait souvent Victor Hugo – pour ceux qui ont eu au Lycée les fameux Lagarde et Michard comme recueil de textes, la couverture du volume consacré au XIXe était justement un lavis de Victor Hugo. Lavis – c’est un mot né en 1676 synonyme de dessin exécuté avec de l’encre de Chine, du sépia, le tout étendu d’eau. Quant au mot dessin apparu au XVe s. il vient du mot dessein, e-i-n, qui était un plan dessiné et, au sens figuré, un projet. C’est sous l’influence de l’italien disegno, qu’on l’a écrit dessin mais l’autre mot, dessein, e-i-n, nous est resté comme synonyme de projet. Ah le dessein de faire des dessins des saints… d’une cathédrale bien sûr !   

Mots clés:
  • Livres