Replay du vendredi 26 février 2021

Le mot du jour : invitation

En temps normal, c’est très souvent qu’on est invité par des amis pour une soirée, en ce moment c’est forcément pour déjeuner. Mais il a aussi les invitations de chaque Municipalité à tel ou tel événement, en fait, ces mots, « invitation », « invités », font partie de notre vie sociale courante.

Vous avez une invitation !
Vous avez une invitation ! © Getty

Et ce sont ces mots que vous avez décidé d’examiner, Jean.

En effet, vous m’invitez à en parler… C’est vrai que c’est un mot courant, et pourtant on ne le rattache à rien, on se doute que ce n’est pas un dérivé de l’adverbe « vite ». Alors d’où vient-il ? Tout simplement du latin classique « invitare », inviter, mais plus particulièrement à table. Lorsque ce verbe est attesté en langue française, en 1356, il a déjà le sens large de prier quelqu’un de se rendre, de se trouver à un endroit pour prendre part à quelque chose, bien sûr quelque chose de plaisant en principe.   Le mot invitation, en langue français, prendra son essor en parallèle. Eh bien sûr, il y a aussi le mot « invité », combien y-a-t-il d’invités ? En fait, ce dernier mot n’est entré en langue française en tant que nom qu’au XIXe siècle, en partant de l’abréviation de la formule plus longue « personne invitée ».

Et du coup des formules se sont installées comme « vous êtes mon invité » par exemple… 

Effectivement, on se voit mal dire : « Vous êtes ma personne invitée ». On a pu créer ainsi de nouvelles formules comme un invité de marque. Quelques mots sont associés à l’invitation comme l’hôte et l’amphitryon. L’Amphitryon est le nom d’un personnage de Molière avec son sosie, où on repère dans la pièce le véritable Amphitryon en signalant que « le véritable amphitryon est l’Amphitryon où l’on dîne ». L’amphitryon désigne depuis l’hôte qui offre à déjeuner ou à dîner. Et en principe l’hôte est la personne qui donne l’hospitalité, celle qui reçoit donc. Hélas, parfois le mot a le sens inverse, étant la personne qui reçoit l’hospitalité, et cela n’a jamais été tranché. Finalement « invité » est plus clair. C’est, comme disent les auteurs de mots croisés, le « sujet à traiter ». À bien traiter évidemment ! 

Mots clés:
  • Livres