Replay du jeudi 25 mars 2021

Le mot du jour : protection

- Mis à jour le

On ne cesse de nous évoquer des mesures de protection, masque, distanciation physique, etc.

Image d'illustration !
Image d'illustration ! © Getty

Et c’est ce mot "protection" qui vous a intéressé, Jean ?

Oui, et aussi parce que, l’origine du mot protection est très symbolique. Et je commencerai par dire que je plains profondément les malheureux qui n’ont pas de toit, les sans-toit, ce sont eux les moins protégés. En fait, c’est du mot toit qu’il faut partir. En latin le toit se disait en effet tectum, construit à partir du verbe tegere, couvrir, protéger. Et de ce verbe est né le français protéger, en somme couvrir d’un toit. On retrouve ce verbe tegere dans un mot définissant les plumes recouvrant le dos de nos pigeons et moineaux, et qu’on appelle les plumes tectrices. Voilà comment est née aussi la protection, pro, voulant dire devant, en somme on est protégé devant en étant chez soi. 

En définitive, c’est assez drôle de dire que parmi les mesures de protection, on peut rester chez soi, sous son toit en somme…

Exactement, vous êtes un vrai linguiste, et ce qui est aussi plaisant c’est que lorsqu’on parle de détection, c’est toujours la même racine, celle correspondant au toit, c’est de manière imagée faire sortir de son toit, de sa cachette quelqu’un ou quelque chose, pour le repérer, qu’il s’agisse d’un danger ou d’un virus… Le détective a la même origine, c’est celui qui vous met au grand jour. Alors bien sûr le mot « protection » a eu une grande carrière avec énormément d’adjectifs : une protection divine, une protection aérienne, la protection militaire, la protection diplomatique, la protection sanitaire, la protection sociale pour les maladies et les accidents, la protection de l’environnement. Et on n’oubliera pas pour les mamans ou futures mamans, la Protection maternelle et infantile, abrégée en PMI. Enfin, il y a aussi la protection rapprochée !

Mots clés:
  • Livres