Replay du vendredi 19 février 2021

Le mot du jour : vernissage

Il y a un mot qui revient souvent dès qu’on évoque les expositions, nombreuses en Île-de-France, qu’il s’agisse de tableaux, de sculpture ou de photos, c’est le mot vernissage.

Un vernissage
Un vernissage © Getty

Alors pourquoi vernissage qui, on s’en doute, a un lien avec le « vernis »…

En effet, autrefois, c’est-à-dire au XIXe siècle – mais on verra que le mot vernissage est bien plus ancien – les tableaux étaient présentés dans les salons de peinture avant d’être vernis et on les vernissait à des séances ayant lieu avant la visite du public ; on pouvait alors discuter des œuvres exposées avec les auteurs de ces tableaux. Une réception accompagnait l’événement consistant à les vernir. Même si on ne vernit plus en public les tableaux, on a gardé ce mot pour désigner l’inauguration privée d’une exposition artistique, en principe la veille de son ouverture officielle. Évidemment, l’objectif du vernissage est d’améliorer la visibilité de l’exposition, avec une rencontre entre les mécènes, les collectionneurs, et les médias. Le moment du vernissage est traditionnellement accompagné d’un cocktail… Au XIXe siècle, le jour du vernissage, un peintre pouvait ajouter un dernier coup de pinceau sur sa toile avant de la vernir ! 

Alors bien sûr le vernissage vient du mot vernis, mais lui-même, le mot vernis, il vient d’où ? 

En remontant le temps, le mot vernissage est attesté en 1849, comme l’action de vernir un objet et c’est en 1880 qu’est né le vernissage en tant qu’inauguration d’une exposition. Quant au vernis, apparu en français en 1131, il vient d’un mot grec byzantin, beronikê, prononcé veronikê, et il a pour probable origine une ville de la Cyrénaïque qui se trouvait à l’ouest de l’Égypte, ville appelée Berenikê, d’où on tirait la résine servant au vernis. Au XVIIe siècle, disent les dictionnaires de l’époque, on passait les cartes de géographie au vernis. Et comme le bois verni brillait, était donc beaucoup plus beau, vers 1906, est née l’expression être verni, c’est-à-dire avoir de la chance. Ah vous êtes verni, vous alors, d’avoir été invité au vernissage !

Mots clés:
  • Livres