Replay du jeudi 19 novembre 2020

Le mot ligne a vraiment beaucoup de sens dans notre langue

De la ligne d’écriture à la ligne du pêcheur, de la ligne téléphonique au rendez-vous en ligne sur Internet. C’est un mot passionnant.

Le mot ligne est issu du latin linum, le lin
Le mot ligne est issu du latin linum, le lin © Getty - Ekaterina Fedotova / EyeEm

Commençons par une simple devinette. Quel est le point commun entre d’une part une ligne de pêche, une ligne d’écriture ou de téléphone et d’autre part le mot linge, qu’il soit beau ou à laver, ou encore, apparemment dans un tout autre domaine, le mot linceul ?  

Et avant de répondre, pour faire bonne mesure ajoutons deux autres mots, le linoléum et la crinoline.  

Eh bien ce qui réunit tous ces mots n’est autre chose qu’une plante dont la graine est oléagineuse et utilisée en médecine, et dont la fleur est aussi bleue que France Bleu : vous avez deviné ? C’est le lin… 

Comment on peut relier tous ces mots ? 

Eh bien, en fait, c’est assez simple. Issu du latin linum, le lin, attesté en 1180, avait déjà été repéré par les Romains comme ayant une tige parfaitement droite, d’où l’idée de ce qui est rectiligne, en y ajoutant la corde de lin, le lin étant une fibre textile.  

D’où la ligne d’écriture, puis téléphonique, avec ce fil tendu d’un poteau à l’autre, avant Internet.  

S’agissant d’une fibre textile, on fabriqua la toile de lin, à l’origine de l’adjectif lingé, qui donna le linge d’abord en lin puis relevant d’autres tissus. De là sont nés la lingère mais aussi le linceul, le drap de lin recouvrant le défunt.  

Enfin, vint le linoléum, abrégé en lino, il s’agit à l’origine d’une la toile de jute avec un enduit à base d’huile de lin.  

Et la crinoline ? Eh bien ce jupon bouffant porté par les Parisiennes, était soutenu par une étoffe raide à base de lin, la crinoline, mot d’origine italienne qui signifie crin de lin.  

Mots clés:
  • Livres