Replay du lundi 16 novembre 2020

Pourquoi parle-ton de quinzaine pour évoquer une période de deux semaines ?

- Mis à jour le

Le confinement, on le constate, se remet en cause tous les quinze jours, pour en mesurer les effets et envisager le déconfinement. Aujourd’hui 16 novembre, une nouvelle quinzaine commence.

Le mot quinzaine date de la fin du XIIe siècle
Le mot quinzaine date de la fin du XIIe siècle © Getty - Carol Yepes

Le mot « quinzaine » est bien un mot à part entière défini dans nos dictionnaires comme l’espace de deux semaines, même si dans le fond deux fois une semaine, c’est quatorze jours, d’où d’ailleurs quand on veut être précis, en terme médicaux et légaux, au cours de cette pandémie, on évoque une quatorzaine.  

En revanche, on parle de quinzaine commerciale, et aussi en termes religieux de la quinzaine de Pâques, les quinze jours suivant le dimanche des Rameaux. 

Quinzaine, un mot dérivé du nombre 15  

Le mot quinze est attesté en français depuis le XIe siècle, issu du latin quindecim, de même sens et composé à partir de quinque, cinq, et decem, dix.  

En fait si quinze est bien d’abord un adjectif, comme dans quinze jours, c’est aussi un nom, comme dans le Quinze de la rose ou du chardon, l’équipe de rugby de l’Angleterre et de l’Écosse, dont la rose et le chardon sont respectivement l’emblème.  

Alors à Paris il y a également le Quinze-vingts. En fait quinze-vingts signifiait jadis trois cents, ce que donne en effet vingt-fois quinze, et de fait le célèbre hôpital des Quinze-vingts, avec un s, a été fondé par Saint-Louis pour trois cents aveugles.  

Autrefois, consigné dans la première édition du Dictionnaire de l’Académie française en 1694, existait également un proverbe qui évoquait « Un homme qui fait en quinze jours quatorze lieues » pour dire qu’il voyage fort lentement.  

Enfin, pour revenir au mot quinzaine, attesté à la fin du XIIe siècle, ce fut aussi à partir de 1850 la paie touchée à la fin de deux semaines de travail…  

Mots clés:
  • Livres