Replay du lundi 25 janvier 2021

Les mots du jour : Déguisements et boutique

- Mis à jour le

Ce matin, Jean, si nous étions en 2019, je vous demanderais pourquoi vous vous êtes déguisé, parce qu’on est tous déguisé avec nos masques, dont certains sont d’ailleurs très colorés.

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty

Et c’est ce qui vous a frappé à Paris, ces magasins de déguisement qui pâtissent aussi de la situation sanitaire. Déguisement, c’est le mot choisi ce matin Jean…

Eh bien oui, je passais il y a quelques jours Faubourg Montmartre et je voyais un magasin de déguisement, "Fou rire", fermé et je me suis dit que les soirées déguisées en ce moment ne sont pas à la fête. Il ne reste que les déguisements d’enfants offerts à Noël pour jouer chez eux. Pourtant ils sont nombreux ces magasins, aux noms formidables, par exemple Aux Feux de la fête, ou Be Happy, l’Académie du Bal Costumé, Festi Paris, Au clown de Paris, Clown Montmartre, Au clown de la République, La Joie pour tous, et il faudrait en citer des dizaines et des dizaines encore.

Alors, Jean, d’où il vient ce mot « déguisement » ? 

Il est apparu à la fin du XIIe siècle, et a été bien sûr construit sur le verbe déguiser, lui-même attesté en 1155 sous la forme soi desguiser, signifiant « changer ses vêtements, son aspect, de manière à se rendre méconnaissable ». En vérité, il faut y repérer le mot guise apparu en 1050, issu du germanique wisa, désignant la manière. On disait autrefois, en cette guise, pour dire de cette manière, et il nous est resté l’expression à ta guise, selon ton goût, ou encore en guise de quelque chose, c’est-à-dire en manière, comme. Alors se déguiser c’est donc changer de manière et ce faisant de vêtements. Dans notre tout premier dictionnaire français-français et non latin-français, celui de Richelet en 1680, on trouve bien sûr le fait de se rendre méconnaissable, mais aussi « déguiser une viande, des œufs », les rendre en vérité aussi méconnaissables, mais pour le meilleur. Bon, en ce moment, le mot d’ordre, c’est pour vivre heureux et en bonne santé, vivons déguisé, masqué. Mais en fait de quoi se plaint-on ? C’est tous les jours carnaval !

Mots clés:
  • Livres