Replay du vendredi 22 janvier 2021

Les mots du jour : Texte et textile

Jusqu’au 17 avril, ce qui nous donne de la marge pour y aller, a lieu en Seine-Saint-Denis au Centre Tignous d’Art contemporain à Montreuil, 116 rue de Paris, une exposition collective intitulée Fil du temps, Connexions textiles

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty

Vous nous en dites davantage, Jean ?

Volontiers. Et d’emblée on est dans l’air du temps avec ce titre, connexions textiles le mot connexion faisant forcément penser aux connexions informatiques… Mais pour autant, il s’agit bien ici du textile, du tissage, avec ces fils qui sont symboles de la vie et du temps. Et donc une dizaine d’artistes font résonner la création et l’art populaire autour du fil. D’où vient le mot textile ? D’un verbe latin texere qui signifie tisser, mais en fait ce n’est qu’en 1752 que le mot est apparu, pour désigner toute matière qui peut être divisée en fils propres à faire un tissu. Et si on comprend par exemple que le lin ou le coton sont dits plantes textiles, on peut être surpris de constater que l’amiante, ce minéral qu’on trouve dans la nature, soit considéré comme une pierre textile… C’est vrai qu’on en a longtemps fait un tissu, des plaques pour diminuer l’action du feu. Évidemment, arrière toute maintenant… puisqu’on sait qu’elle est hautement cancérigène. Alors pour revenir au textile, on ne peut s’empêcher de considérer que le mot est très proche d’un autre mot, le texte, eh bien ce n’est pas un hasard…

Vous voulez dire, Jean, que les mots « texte » et « textile » seraient de la même famille ? 

Effectivement, le mot texte, très ancien puisqu’il apparaît en 1265, vient aussi du latin texere, tisser, tout simplement parce qu’à mieux y regarder, une page remplie de lettres sur des lignes, comme sur une série de fils horizontaux, fait penser à un tissu, en latin textus, et cette image a frappé l’imagination dès l’époque impériale romaine. En fait pour un Romain, textus, voulait dire aussi bien un texte qu’un tissu. Alors, aujourd’hui tous ces vêtements avec des phrases écrites dessus, « J’aime l’Île-de-France » par exemple font doublement honneur au tissu… Ah quelle belle texture que ce texte tissé !  

Mots clés:
  • Livres