Les séries France Bleu

Les musicales de l'été

Du lundi au vendredi à 13h30

Unique, Otis Redding.
Unique, Otis Redding. © Getty

Otis Redding, un destin brisé

Diffusion du mercredi 1 août 2018 Durée : 5min

The Dock of the Bay, c'est spécial : c'est l'une de ses dernières chansons, et elle ne ressemble à rien de ce qu'il a fait auparavant.

Une diction saccadée, des larmes dans la voix : Otis Redding transforme en soul tout ce qu'il touche. Tout, y compris "Satisfaction" des Rolling Stones. Otis Redding est ambitieux, sûr de son talent. Il conquiert la France, puis l'Angleterre. Et aux États-Unis, il séduit non seulement les Afro-Américains, mais aussi le public rock. 

En Californie, Otis Redding compose The Dock of the Bay, sa chanson la plus personnelle.  A ce moment-là, (pendant 6 semaines,) il peut à peine parler, à cause d'une opération de la gorge. Mais une fois remis, il retourne en studio, à Memphis, et pose sa voix sur sa dernière composition. Il s'envole ensuite pour un concert dans le nord du pays. Et c'est là, le 10 décembre 1967, que son avion privé s'écrase, dans les eaux glacées du lac Monona.  

Il n'y a qu'un seul survivant, le trompettiste du groupe. Otis Redding avait tout juste 26 ans, et laisse un vide immense. Publié un mois plus tard, The Dock of the Bay reste son plus gros succès, le 1er numéro 1 posthume des États-Unis.