Replay du mardi 6 avril 2021

Le Marais Vernier - Céline et son gîte poulailler

Une nuit dans un poulailler, ça vous dit?

L'ânerie
L'ânerie © Radio France - Fred Romanuik

Vous connaissez le concept. On se lance dans une carrière. A corps perdu. On ne prend pas de recul et on oublie de se demander si cette vie sympa n'en cache pas une plus belle encore.

Une autre vie

Céline était heureuse, professionnellement. Elle s'éclatait à aménager les showrooms d'un grand fabricant de meubles français. Elle avait un œil sur les catalogues aussi. C'est pour ça qu'ils étaient si beaux! Puis, le destin parfois vous montre un autre chemin. Comme une évidence insoupçonnée. Un coup de pouce pour coller à qui vous êtes vraiment. Céline, ce qu'elle est vraiment, c'est son Gîte de l'ânerie. C'est son domaine, sa vue imprenable sur le marais et la ligne d'horizon. C'est cette ânerie en perdition, délabrée, à laquelle elle a redonné vie, à force d'huile de coude, de matériaux glanés et d'objets chinés. Et qu'elle partage maintenant avec le reste du monde. Qu'ils soient américains, israéliens, australiens ou ébroïciens, les visiteurs ont tous le même mot en bouche; Ouaaaah! 

Parce que c'est vrai que ça coupe le souffle, quand, après la volée de marches qui nous monte au point culminant de la propriété, on se perd jusqu'à Notre Dame de Gravenchon et au Pont de Tancarville. Qui eut cru que l'horizon était si loin! Sur son chemin, d'ailleurs, on prend le temps, en cette saison, de contempler les cigognes nidifier et les vaches paître. 

Au fond, tout au fond, Notre Dame de Gravenchon
Au fond, tout au fond, Notre Dame de Gravenchon © Radio France - Fred Romanuik

Le poulailler

Rien de tel qu'un beau projet pour vibrer un peu plus encore. Céline, regarde patiemment son poulailler prendre vie. Sous les coups de maillet, le charpentier plante tenons et mortaises, la toiture s'apprête à recevoir le chaume traditionnel et, d'ici quelques semaines, à l'été peut-être, on pourra s'y feutrer pour profiter du paysage et du temps qui coule un peu moins vite qu'ailleurs. 

Le poulailler
Le poulailler © Radio France - Céline Leber
Mots clés: