Replay du mardi 30 mars 2021

Olivier l'amoureux des chats

Une séance de chat-trappage, c'est quand même plus sympa qu'une séance de rat-trappage

La cité verte, le fief d'Olivier
La cité verte, le fief d'Olivier © Radio France - Fred Romanuik

Olivier trappe, certes, mais pas comme dans les films de l'ouest américain. Il ne cherche pas de peaux ni de viande, il cherche des vies à sauver. Des vies de chats. Certes, on en a qu'une, ils en en ont 7, mais c'est pas une raison pour griller les cartouches, hein! Les petites bestioles sont livrées à elles-mêmes, sauvages dans un monde qui l'est tout autant. Alors, pour les préserver, le paradoxe c'est qu'il faut les stériliser. Pour que ces coquins de mâles oublient deux secondes leur libido et évitent de faire des petits à tout vent. 

Alors, Olivier et les adhérents du Monde de Guts maraudent la nuit pendant que les matous minaudent. Ils les capturent en douceur. Puis les font soigner, pucer, vacciner, stériliser... Le minou trop sauvage retourne ensuite dans la nature, tandis que d'autres rejoignent le cocon douillet d'une famille d'accueil attentionnée. 

Olivier, quant à lui, en accueillerait bien encore quelques-uns à la maison, mais la raison l'emporte; il héberge déjà 7 ou 8 petits félins. Enfin, que les choses soient claires, la petite bande de ronronnants, ses loulous, l'acceptent langoureusement sous leur toit. Parce qu'il est tout de même bien utile. Quand il s'agit de caresses, de pâtée et de litière à changer.

Olivier et un de ses meilleurs amis
Olivier et un de ses meilleurs amis © Radio France - Olivier Langot

Si vous avez la fibre, que vous vivez du côté de Canteleu, peut-être bien que l'idée d'ouvrir un petit coin de chez vous, quelques temps ou pour tout le temps, vous a traversé l'esprit. Si tel est le cas, allez donc voir du côté de chez Gutz.

Mots clés: