Replay du jeudi 1 avril 2021

Yvon et son tandem

- Mis à jour le

Le tandem c'est mieux à 2

Attrapez-les si vous pouvez
Attrapez-les si vous pouvez © Radio France - Fred Romanuik

Yvon fait du vélo depuis qu'il est en âge. Autant vous dire que ça fait un bail. Deux fois par semaine, il enfourche un de ses engins pour avaler les kilomètres avec les copains de Vélo Loisir Canteleu. Le truc, c'est qu'on ne rentre pas à la maison tant qu'on a pas fait nos 60 bornes.

Alors, quand je lui ai demandé de me faire faire un tour sur son tandem, pas de problème, il m'a concocté une balade aux petits oignons de seulement 10 kilomètres. 

En tandem, y'a juste à suivre le pilote... Et à pédaler aussi!
En tandem, y'a juste à suivre le pilote... Et à pédaler aussi! © Radio France - Fred Romanuik

En route!

Bercé par l'accent toulousain qui n'a jamais quitté mon pilote, je n'ai qu'à pédaler, histoire de donner le jus nécessaire à la propulsion des 2 bestiaux. Quand on part de Canteleu, la forêt de Roumare n'est qu'à deux pas. En un claquement de doigts on passe de la ville à la campagne. Et les kilomètres s'égrènent sans que nous ne croisions le moindre véhicule à moteur. Ouais, c'est le paradis des vélos... Et des piétons! C'est à eux qu'on doit faire gaffe. Parce qu'ils déambulent en famille, le chien qui jappe et les petits qui courent dans tous les sens. Nous, on est pas si tranquilles sur notre tandem. Enfin, Yvon ça va, mais moi c'est la première fois. Allez-y pour diriger ce truc, au début. C'est à deux qu'on freine, à deux qu'on pose le pied au sol, à deux qu'on relance... Faut prendre le coup, trouver son rythme dans l'harmonie.

En forêt de Roumare
En forêt de Roumare © Radio France - Fred Romanuik

Ah oui, il y a aussi le petit coup de fatigue, à mi-chemin dans la côte à 40%. Un peu moins peut-être. Vous vous dites que vous allez lever un peu le pied, que l'autre va faire l'effort. Ben non, c'est pas possible; si vous arrêtez de pédaler, ça freine votre copain. Et vous vous faites appeler Arthur alors que vous vous appelez Fred. Alors vous pédalez quoi. 

Une autre vision des choses

Le bon côté des choses, c'est que vous redécouvrez ce coin que vous pensiez connaître sur le bout des doigts. A vélo, on a le temps de laisser son regard divaguer. On a le temps de le voir sur le rond-point à l'entrée de ville. Ce loup devant lequel vous êtes passé un million de fois sans jamais l'avoir vu. Parce que vous regardez devant. En voiture, on a pas le temps de rigoler. Et pourtant, ce loup, vous ne pouvez que le voir. Voire l'entendre; il hurle à la mort. Une œuvre superbe signée Jean-Marc de Pas. Vous savez, le locataire du château de Bois-Guilbert.

Le loup de Jean-Marc de Pas
Le loup de Jean-Marc de Pas © Radio France - Fred Romanuik

Alors, la prochaine fois que je passerai le rond-point du loup, j'aurai une petite pensée pour Yvon. Je ne m'arrêterai pas trop sur l'animal, je préfère que les constats restent dans le vide-poche. Pour ça, c'est à bicyclette que je reviendrai. En tandem peut-être. 

Mots clés: