Replay du lundi 31 mai 2021

Kilian, de Barneville-Carteret à Tokyo : Kerlink, une société bretonne

Cette semaine, découverte de Tokyo avec Kilian. Originaire de Barneville-Carteret, il vit depuis 3 ans dans la mégalopole japonaise, entre apprentissage du japonais, découverte de la culture et nouveau job, Kilian nous partage son expérience.

site de l'office de tourisme de Tokyo
site de l'office de tourisme de Tokyo - Gotokyo.org

L'aventure du normand démarre à Shanghai en Chine pendant un stage de fin d'études de 6 mois. Tombé amoureux de l'Asie, Kilian s'expatrie pendant 3 ans en Thaïlande puis le Japon, direction Tokyo. Pas forcément facile pour cet ingénieur normand de trouver un travail au Japon alors il tente le PVT (permis vacances travail). Un visa lui donnant le droit de travailler en toute légalité sur le territoire japonais pendant un an.

Un CDI français protège beaucoup mieux les employés, qu'un CDI japonais.

Actuellement, Kilian travail pour Kerlink, une société bretonne basée près de Rennes. Entreprise de fournisseur réseau pour les entreprises privées, les villes, les industries...Le normand est devenu ingénieur technico-commercial pour la filiale japonaise. Kilian est actuellement en contrat local japonais, une équivalence du CDI en France. 

Pour démarrer une nouvelle expatriation, un nouveau job, il y a une première barrière : la langue. Kilian avait déjà prévue son expatriation et a commencé a apprendre le japonais avant d'arriver sur le territoire. Divisé en plusieurs niveaux, l'ingénieur normand nous parle du japonais dans le prochain épisode. 

Mots clés: