Replay du mardi 27 avril 2021

Melbourne, « la petite reine » de Thomas Mercier

- Mis à jour le

Il y a trois ans, Thomas Mercier, ancien animateur radio sur les ondes Normandes fait un pari, partir avec femme et enfant à plus de 16 000 kms de chez nous. Sa destination, Melbourne, Australie, présentation.

coucher de soleil dans le centre ville de Melbourne
coucher de soleil dans le centre ville de Melbourne © Getty

C’est en partant rendre visite à sa belle sœur installée en Australie depuis une 15aine d’année que Thomas Mercier découvre ce « pays continent » y a un peu plus de trois ans. Un véritable choc pour l’ancien animateur radio normand qui à l’époque travaille au service communication de la ville de Marseille : «  j’ai dit à ma femme, je veux habiter ici, et je veux y revenir dans l’année.  Le pari a été tenu. Ce n’est pas moi qui a trouvé le Job, c’est elle, et 6 mois après on a débarqué à Melbourne. »

Il y a un équipement qui est juste hallucinant en terme de pistes cyclables 

La ville de Melbourne est connue dans le monde entier pour sa qualité de vie et ce n’est pas Thomas qui vous dira le contraire : «  j’ai redécouvert le vélo ici à Melbourne. Il y a un équipement qui est juste hallucinant en terme de pistes cyclables ». En effet la ville a investi dans des milliers de kms de pistes pour le plus grand plaisir des Australiens passionnés de vélo. C’est donc tout naturellement que nous enfourchons la bicyclette avec notre Normand du bout du monde  pour le « Capital City Trail » : « c’est un parcours que je fais faire très souvent à des copains. On part de là où j’habite, et on peut faire tout le tour de Melbourne. Parfois on a l’impression d’être en pleine forêt, en pleine  jungle, en plein bush, tout ça à moins d’un kilomètre du centre ville .»

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Pour celles et ceux  qui préfèrent déambuler à pied, Thomas peut aussi vous proposer  une  balade dans « les petits cœurs de ville » dispatchés aux abords du CBD (Central Business District). Prendre un petit « latte » en terrasse,  (Melbourne est la capitale Australienne du café) et poursuivre à la table d’un bon restaurant. Si pendant de nombreuses années le plat numéro un des Australiens était le Fish and Chips, notre expat nous rappelle que : « ils ont développés leur identité culinaire en en très peu de temps en Australie …C’est un bonheur de manger au restaurant ici, il y a beaucoup de variétés et les prix sont très accessibles. » Des restaurants et une vie à l’extérieur que plébiscitent les Australiens, même si en ce moment c’est l’hiver dans l’hémisphère sud.

Mots clés: