Replay du vendredi 15 janvier 2021

Madagascar : la France, Rouen, vu de l’hémisphère sud avec notre expat

- Mis à jour le

A 8885 kms de l’Hexagone, Julien Le Gouguec, notre « Normand du bout du monde » cette semaine sur France bleu Normandie, » évoque la France, la Normandie et son image depuis Tamatave, le port Madagascar.

l'interview complète de Julien Le Gouguec avec Sylvian Geffroy
l'interview complète de Julien Le Gouguec avec Sylvian Geffroy - Sylvain Geffroy

Madagascar est une ancienne colonie française, et à ce titre, la langue de Molière est très présente sur l’ile. Julien Le Gouguec, notre expat reconnait que la communauté française est importante dans l’océan indien en raison des très nombreuses entreprises tricolores implantées sur l’ile. Et si on parle des personnalités françaises connues et appréciées, cela se joue entre : « j’dirais …Aya Nakamura, quelques chanteurs de rap et puis les footballeurs »

C’est surtout les gens qui me manquent 

Avant de s’installer à Tamatave sur la côte est de Madagascar, Julien, toulousain de naissance  passé 6 ans à Rouen, comme prof de français au collège Pablo Picasso de St Etienne du Rouvray. Il garde de son passage en Normandie, une vie sociale et culturelle très riche : « On allait beaucoup au théâtre, on allait au 106 voir des concerts, on allait au Rive Gauche, on allait voir les spectacles du CDN, à l’Armitière, on avait cette vie culturelle très importante que l’on ne peut pas avoir ici, » à Tamatave pas de théâtres ni de cinémas, seulement une petite librairie. Un manque qui, reconnaît Julien, même s’ils étaient restés en France, serait aussi pesant. « C’est surtout les gens qui me manque. »

Comme dans plusieurs pays du monde, quand on évoque la France, la Normandie garde une place particulière. D’ailleurs notre région participe à plusieurs opérations de jumelage avec la ville de Tamatave : « il y a des normands qui sont ici et on voit les logos de la région Normandie dans l’accompagnement, dans la coopération à des choses qui se passent ici. ». Et même si Julien n’est pas Normand de naissance, il l’est de cœur et salue depuis Madagascar, toutes les personnes qui lui sont chères en Normandie et qui l’ont accompagné pendant ces 6 années rouennaises. 

Mots clés: